Flash
Préc Suiv

Mémoire en défense : les 73 députés ne donneront aucune suite

Mémoire en défense  : les 73 députés  ne donneront aucune suite

Le mémoire en défense du président de la République présenté hier à la HCC Ambohidahy importe peu aux yeux des députés pour le mouvement. Ces derniers restent fermes dans la portée qu’ils accordent à leur requête en déchéance de Hery Rajaonarimampianina. Ne tenant pas compte des arguments de défense du président, les députés de l’opposition réclament illico presto la décision des juges.

Par conséquent, les députés ont décidé de ne plus répondre au mémoire en défense déposé hier par les parlementaires pro Rajaonarimampianina.

L’article 32 alinéa 3 de l’ordonnance 2001-003 portant loi organique relative à la HCC mentionne effectivement que «Chacune des parties dispose ensuite, à tour de rôle, d’un délai de quinze jours pour répondre au mémoire en défense ou en réplique». Mais au final, les députés préfèrent se passer de ce droit qu’ils considèrent comme étant une perte de temps et une manœuvre afin de prolonger la publication de la décision. Pour les députés du changement, «leur requête est justifiée».

La journée d’hier sur la place du 13 mai a été marqué par le fameux défilé des syndicats et associations soutenant les 73 députés. L’entrée en lice des associations venant des zones périphériques de la ville comme celles de Talata-Volonondry et la présence en masse des enseignants issus des écoles de la Capitale et des employés de la Jirama ont été fortement ovationnées.

A noter que le sit-in devant la HCC dans l’enceinte même de l’institution a été au programme. Des manifestations pacifiques sous l’œil vigilant des forces de l’ordre.

Ce jour, comme tous les samedis, il y aura un carnaval. Les citoyens sont invités à se munir d’un carton rouge.

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.