Flash
Préc Suiv

Ihosy : quatre sacs de cannabis saisis dans un taxi brousse

Ihosy  : quatre sacs de cannabis saisis dans un taxi brousse

Les éléments de la brigade de police de la route d’Ihosy ont intercepté 50 kg de stupéfiants transportés à bord d’un taxi-brousse. Deux trafiquants ont été arrêtés.

Et de deux ! Une autre importante quantité de chanvre indien vient d’être interceptée à Ihosy mercredi dernier. Elle a été répartie dans quatre sacs différents. D’après les explications obtenues au niveau de la gendarmerie, la totalité de la drogue pèse près de 50 kg.

Aux environ de 8 heures 30, un taxi-brousse reliant Ambalavao à Ihosy a été stoppé par les éléments de la brigade de police de la route pour un contrôle routier.

Sans montrer d’attitude suspecte, le conducteur a bien suivi les ordres. Les agents lui ont demandé à voir les papiers du véhicule. Jusque là, tout était en règle. Pourtant, les choses ont changé lorsque les gendarmes ont choisi au hasard un colis pour une vérification. Ils sont tombés sur un sac chargé de chanvre indien. Immédiatement, une fouille complète a été effectuée sur l’ensemble des passagers du taxi-brousse et leurs bagages respectifs. Surprise ! Trois autres sacs de drogue ont été découverts à bord. Les gendarmes ont procédé à l’arrestation des deux passagers propriétaires de la drogue. Ils ont été conduits au bureau de la gendarmerie pour enquête.

Lieu de circulation du trafic

L’axe RN7 au niveau d’Ihosy serait le lieu de passage fréquent des trafiquants de drogue du sud. D’après les explications, depuis deux ans, de nombreuses saisies de drogue ont déjà été réalisées sur cet axe. La plus récente date du 8 mai dernier où une saisie massive de 120 sacs de cannabis et de chanvre indien a été effectuée à Ihosy. Cela prouve qu’il s’agit d’un véritable acte de banditisme qui se passe dans le sud de la Grande île. Une raison pour laquelle les forces de l’ordre y ont renforcé leur contrôle routier. En d’autres termes, si telle est la réalité, il ne faudrait pas écarter l’existence d’une véritable plantation de stupéfiants dans la région. La quantité de drogues saisie a été brûlée.

Ando Tsiresy

 

Les commentaires sont fermées.