Flash
Préc Suiv

Session parlementaire : les députés aux abonnés absents

La première session ordinaire bat son plein actuellement auprès des deux chambres, mais vu le contexte actuel, plus précisément le mouvement des 73 députés sur la place du 13 mai, les séances parlementaires passent inaperçues, particulièrement à Tsimbazaza. Autant dire que l’Assemblée nationale tourne presque à vide.

En effet, très peu de députés, même les partisans du régime, font acte de présence à Tsimbazaza pour débattre des textes déjà présentés, alors que le premier ordre du jour s’achèvera demain.

Puis, l’appel du président de la Chambre basse, Jean-Max Rakotomonjy, est resté sans réponse jusqu’à ce jour étant donné que les députés pour le changement ne souhaitent aucun dialogue pour l’instant.

Face à cette situation, les parlementaires pro-régime ont tenu une conférence de presse hier à Tsimbazaza en guise de riposte. Ces derniers ont indiqué qu’il faut respecter la Constitution tout en encourageant le dialogue. «Nous ne pouvons accepter la déchéance du président et par conséquent la mise en place d’un régime transitoire», ont-il conclu.

T.N

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique