Flash
Préc Suiv

Banque mondiale : Makhtar Diop devient vice-président pour les infrastructures

Banque mondiale  : Makhtar Diop devient vice-président pour les infrastructures

Après avoir occupé le poste de vice-président de la Banque mondiale, chargé de l’Afrique depuis janvier 2012, l’économiste sénégalais Makhtar Diop vient d’être nommé vice-président de la Banque mondiale pour les infrastructures. Il prendra ses nouvelles fonctions à partir du 1er juillet, annonce le communiqué de l’institution.

Il s’agit d’ «un poste stratégique, nouvellement créé» au niveau de la Banque mondiale, auquel Makhtar  Diop sera chargé des investissements dans le domaine des infrastructures et de développer des solutions durables pour combler le déficit en la matière dans les pays en développement et les pays émergents. Cette vice-présidence regroupe les secteurs du transport et de l’économie numérique, de l’énergie et du secteur extractif ainsi que le financement des infrastructures et les Partenariats public-privé (PPP).

D’après toujours la Banque mondiale, Maakhtar Diop apportera à ce poste ses connaissances approfondies des questions complexes liées au développement des infrastructures, étant  donné qu’il a notamment été directeur du secteur finances, privé et infrastructures pour l’Amérique latine et les Caraïbes. Il a occupé le poste de directeur des opérations de la banque au Brésil, qui avec l’aide de la Banque mondiale, a aidé à financer la construction d’infrastructures importantes. Il a également été directeur des opérations pour le Kenya, l’Érythrée et la Somalie.

Pour rappel, Makhtar Diop  a effectué une visite à Madagascar en janvier 2017 durant laquelle il a annoncé que «la Banque mondiale va travailler avec le gouvernement malgache sur deux axes primordiaux : le développement humain et l’accès à l’énergie».

Riana R.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique