Flash
Préc Suiv

La faim justifie les moyens

La faim justifie les moyens

Il ne faut pas s’étonner des évènements (honteux) qui se sont déroulés au palais des Sports de Mahamasina lors de la distribution de quelques denrées alimentaires aux habitants de la capitale. C’est un fait auquel il faut s’habituer depuis que les Malgaches ont perdu toute notion de partage en entrant dans un monde d’individualisme généralisé. Les gens appartenant à la couche sociale dite défavorisée, voire vulnérable, en ont montré la preuve. On ne connaît pas vraiment les raisons du chaos mais les faits ont fait le tour du web…et du monde. Du coup, toute la Nation est déshonorée à cause de l’égoïsme des autres.

Un comportement dégradant que les médias internationaux et des journalistes locaux qualifient de signe de la pauvreté. Vu sous cet angle, les personnes qui sont venues sur le lieu craignaient que les vivres ne suffisent pas pour tout le monde. Et ce qui devait arriver arriva. Il n’a fallu qu’une querelle entre quelques têtes pour que la situation tourne au vinaigre. On a beau éduquer la population sur l’attitude à adopter en public mais le message n’est visiblement pas passé.

Les bénéficiaires de ces dons n’ont trouvé d’autre solution que de prendre au forceps ce qu’ils considèrent comme des denrées qui leur reviennent de droit sans respecter l’organisation établie par les responsables. Ces derniers qui semblent être impuissants face à cette farouche volonté des gens qui étaient prêts à tout pour obtenir leur part coûte que coûte. Ventre affamé n’a pas point d’oreilles, dit-on et on ne peut rien faire quand la faim…justifie les moyens.

Pire, des personnes qui se disent «cultivées» ont insulté ceux qui ont participé aux échauffourées. Pourtant, elles ne connaissent pas vraiment l’origine de cet acte pour une population en proie à une inflation grandissante depuis des lustres.

Rojo N.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique