Flash
Préc Suiv

Boeny : remaniement au Conseil municipal de Mahajanga

Boeny  : remaniement au Conseil municipal de Mahajanga

Nouvelle disposition au sein de la commune urbaine de Mahajanga, suite à la décision du Conseil municipal de réaménager son bureau, pour instaurer la stabilité devant garantir la concrétisation du programme de développement élaboré par le maire. Les nouveaux membres du bureau permanent ont donc été présentés, hier.

Le Conseil municipal de Mahajanga s’est doté d’un nouveau bureau, depuis hier, suite à la décision de dissolution de l’équipe de l’ancien président du conseil, Paul Gervais, par ses membres. Jean Yves José Ramandratosoa du parti Tim devient, de ce fait, le nouveau président du Conseil municipal de Mahajanga, secondé par Sylvain Pascal Solomora du TGV-Mapar tandis que Georgial Rakotomalala et Justine Ralinoro, issus du TGV-Mapar, occupent respectivement les postes de rapporteur.

La logique est ainsi respectée pour asseoir la stabilité du maire Salim Mokhtar Andriantomanga, handicapé par le bureau permanent qui s’est attelé à le détruire, depuis son accession à ce poste, pour des raisons politiques. Ne disposant point de la majorité au sein du Conseil municipal de Mahajanga, en effet, ce maire élu sous les couleurs du Mapar a subi les pressions de certains conseillers depuis le début de son mandat.

Il a ainsi fait l’objet d’une première tentative de destitution en 2017 avant d’en subir une autre, le 5 avril dernier, où son initiative d’inviter le président du groupe Mapar, Andry Nirina Rajoelina, à une série d’inaugurations des réalisations de sa commune, le 30 mars, lui a valu la fronde du parti au pouvoir. Il a reçu la visite de l’Inspection d’Etat, le 5 avril, parallèlement à une lettre de demande d’explications sur sa gestion formulée par 11 de ses 19 conseillers. Le maire Salim Mokhtar Andriantomanga a pu renverser la vapeur au cours du vote de destitution, en ralliant à sa cause les 10 des 19 conseillers municipaux, après avoir présenté sa défense lors de la séance extraordinaire tenue à cet effet.

La population de Mahajanga se félicite de cette décision réconfortant le maire à son poste pour la poursuite des projets de développement engagés dans la ville.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.