Flash
Préc Suiv

Salohy Razafiarison : « Le Rotaract, un vrai espace d’apprentissage d’un futur responsable »

Salohy Razafiarison  : « Le Rotaract, un vrai espace d’apprentissage d’un futur responsable »

 Une jeune Rotaractienne qui occupe actuellement le poste de présidente du Rotaract club Faneva pour l’année 2017-2018, en la personne de Salohy Razafiarison, a accepté de partager ses acquis durant les cinq années où elle faisait partie de ce club.

-Les Nouvelles : Qu’est-ce qui vous a motivé à intégrer un club Rotaract ?

* Salohy Razafiarison : ayant manifesté depuis mon enfance un intérêt particulier en matière d’entraide, une des valeurs culturelles malgaches, je n’ai pas hésité à intégrer l’un des clubs Rotaract  dans la capitale après avoir eu l’occasion d’en savoir davantage sur ses raisons d’être et ses objectifs, qui ne s’éloignent pas tellement des miens. Après ces cinq années d’engagement et d’action au sein du Rotaract club Faneva, que j’ai le plaisir de diriger actuellement en tant que présidente, j’ai pu constater que le Rotaract constitue pour moi un vrai espace d’apprentissage d’un futur responsable.

– On dit souvent que pour être Rotarien, il faut faire partie de la couche aisée car servir les autres nécessite des moyens ?

 *Evidemment que non. Tous les jeunes, quel que soit leur niveau de vie, peuvent devenir membres du Rotaract s’ils manifestent le désir de servir les autres tout en partageant la vision du Rotary club qui consiste à promouvoir la paix dans le monde, à travers des actions touchant les domaines sociaux, humanitaires ou encore économiques…Les moyens à fournir ne sont pas forcément d’ordre  financier ou matériel…mais également des idées, du temps et de l’engagement…

 -Pouvez-vous citer quelques-unes de vos actions concrètes ayant des impacts au niveau de la population ?

 * Le Rotaract Faneva, tout comme les autres clubs à Madagascar partage la vision du Rotary, en effectuant au moins sept actions par an touchant le domaine de l’éducation, la santé ou encore l’hygiène, l’assainissement et l’accès à l’eau potable. Parmi lesquelles figurent la dotation de bourses d’études au profit d’une dizaine d’élèves méritants issus de famille démunie au sein de l’EPP Ampasanisadoda, une intervention pérenne menée tous les ans. On peut citer également la dotation de six nébuliseurs en faveur du Centre hospitalier mère-enfant à Ambohimiandra…

Les commentaires sont fermées.