Flash
Préc Suiv

Le calme avant la tempête

Le calme avant la tempête

Les Tananariviens sont en train de vivre un semblant de calme…avant la tempête tropicale qui aurait pris une ampleur considérable au plus près de l’île Maurice. Aux dernières nouvelles, la dépression tropicale Fakir qui évoluait au nord-est de Madagascar s’est intensifiée en une tempête tropicale modérée. Mais comme d’habitude, tout le monde est trop occupé à temporiser le jeu dans un climat politique morose qui tend à devenir une véritable catastrophe sur la vie socio-économique du peuple. Et ce, à l’approche de l’élection présidentielle qui serait (le conditionnel est de rigueur) crucial mais cela dépend de la suite.

Force est de constater que nos dirigeants avaient toujours eu tendance à profiter de l’impact de ces catastrophes naturelles pour augmenter leur cote auprès de leurs partisans respectifs et, dans la foulée, conquérir le cœur des autres électeurs. Une stratégie qui n’est pas étrangère au peuple malgache déjà habitué à recevoir les « dons » et la compassion de ces dits leaders politiques lorsqu’un cyclone ou autre catastrophe naturelle est de passage dans un pays aussi vulnérable  comme Madagascar. C’est classique.

Plus d’un craint que la grande marche des députés ainsi que les diverses manifestations syndicales auraient des retombées sur la suite des évènements sociopolitiques et économiques sans se douter que l’éventuel passage de la tempête tropicale, localisée actuellement au nord de Madagascar pourrait causer beaucoup plus de dégâts sur le quotidien de bon nombre de citoyens si aucune mesure préventive n’est prise. Autant dire qu’on fait face à un (semblant) de calme avant la tempête et tout le monde devra payer les conséquences de ses actes…d’ici peu.

Rojo N.

 

Les commentaires sont fermées.