Flash
Préc Suiv

Ça sent le souffre !

Ça sent le souffre !

Le climat politique morose de ces derniers temps nous rappelle bien des choses. Un air de déjà vu pour plus d’un citoyen qui a été frappé de mille maux par des crises cycliques sur tous les plans. On se souviendra longtemps des évènements avant, pendant et après les élections qui se sont tenues au pays. Nombreuses sont les guerres médiatiques et bon nombre d’acteurs politiques n’hésitent pas à sortir le grand jeu pour déstabiliser leurs potentiels adversaires à la course présidentielle. Le jeu en vaut la chandelle et tout le monde prend son élan pour pouvoir mettre toutes les chances de leur côté.

Certains sortent les grands dossiers et misent sur le déballage des affaires louches autour de certaines autorités qui sont, logiquement des alliés du régime en place, toujours dans la course pour briguer un autre mandat. D’autres affûtent leurs armes en catimini et préfèrent sortir de leur silence au moment opportun, soit pendant les différentes sorties qui sont autant d’occasions pour s‘adonner à un bain de foule. Pourtant, dans bien des provinces, des manifestations sont en gestation et la guerre sur les projets de lois électorales ne fait que commencer.

Tel le cas des différents syndicats qui ne cessent de tirer à boulets rouges sur le régime, leur principal protagoniste dans cette bataille rangée. Il ne faut pas s’étonner de voir l’engouement des individus qui ont d’ores et déjà fait leur choix pour se rallier à la cause des parlementaires qui, jusqu’ici, ont gagné en nombre et ne tardent pas à faire une démonstration de force avec les moyens du bord. Les manifestations de ce samedi en sont la preuve. Evidemment, ça sent le soufre bien qu’ils aient l’intention d’effectuer cette marche dans le calme.

Rojo N.

 

Les commentaires sont fermées.