Flash
Préc Suiv

Permis miniers : toujours en suspens

La délivrance de nouveaux permis est suspendue depuis 2011. Jusqu’à ce jour, le ministère en charge des Mines n’a délivré aucun permis minier. 3.547 permis miniers ont été octroyés depuis les années 2000. Tous sont en circulation dans le pays. Malgré tout, ce nombre de permis délivré est loin d’être un indicateur de performance étant donné que les ressources minières pèsent 4,6% sur le PIB national, selon les dernières statistiques.

Lors du Salon des mines et du pétrole, le ministre de tutelle a soulevé le fait que bon nombre d’exploitants ne disposent pas d’investissements nécessaires à une exploitation minière, ni de connaissance sur le domaine. Les réalités font état que les ventes et cessions de permis en tout genre animent jusque-là les petites exploitations. Et les responsables du secteur reconnaissent que ce n’est pas possible pour l’Etat de supprimer ces permis à valeur spéculative. Il est impossible de contrôler les mouvements de tous les permis faute de déclaration claire de la part des titulaires de permis.

Par ailleurs, les textes en vigueur exigent que des redevances et frais d’administration minière soient versés à l’Etat. Cependant, sur les plus de 40.000 détenteurs de permis minier, une  cinquantaine seulement arrivent à payer 5000 dollars par an.

Arh.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique