Flash
Préc Suiv

Prise en charge du cancer : naissance d’un réseau oncologie

Prise en charge du cancer  : naissance d’un réseau oncologie

       En vue d’améliorer une meilleure collaboration dans la prise en charge du cancer, un réseau oncologie vient d’ouvrir au centre « Ivokoloaina (Ika) », sis à LoharanombatoAmbavahaditokana Itaosy. « Notre objectif n’est pas seulement de prendre en charge les patients, mais également de partager et d’échanger les expériences et informations entre  les membres du réseau, ainsi que de transférer les compétences envers les jeunes professionnels exerçant dans le domaine », a indiqué samedi dernier le professeur Florine Josoa Rafaramino, la directrice du centre Ika. C’est ainsi qu’ une rencontre entre les membres, les patients et les invités a eu lieu le 8 avril, où des communications scientifiques  suivies d’animations diverses ont été organisées.

Dans ses perspectives, le réseau entend instaurer, à moyen terme, un institut de cancérologie en vue d’une recherche dans le perfectionnement du traitement du cancer.

Sarcopénie et cancer

La sarcopénie, la fonte de la masse musculaire au fur et à mesure de l’avancée de l’âge, et se traduisant par la diminution de la force physique, a été particulièrement soulignée dans la communication scientifique. « C’est un processus naturel, mais on peut le retarder dans sa vieillesse par de simples exercices physiques, comme la pratique du Tai Chi, ainsi que la consommation de compléments alimentaires à base de protéines », a fait savoir le Pr. Florine Josoa Rafaramino. De souligner ensuite qu’un patient atteint de sarcopénie rend difficile sa prise en charge en soi, s’il est atteint du cancer. Cela à l’exemple de la hausse du taux de toxicité des médicaments pris, ainsi que les impacts nocifs inattendus en postopératoire. « Cancer ou pas, il est toujours conseillé de faire de l’exercice musculaire adapté à partir de certain âge », a-t-elle recommandé.

Sera R.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique