Flash
Préc Suiv

La FIFA débarque avec des mesures : l’Association des ligues salue l’initiative

La FIFA débarque avec des mesures  : l’Association des ligues salue l’initiative

Le moment tant attendu par les sections, les ligues, les inconditionnels du ballon rond malgache et même les observateurs, est enfin arrivé. Depuis hier et jusqu’au 16 mars, une délégation de la Fifa, composée de trois personnes, occupant chacune un poste à responsabilité, est en mission, qui ne ressemble à aucune autre, à Madagascar. Et déjà des mesures ont été prises.

Après avoir ordonné la Fédération malgache et la Commission électorale nationale (CEN) de suspendre temporairement le processus électoral, faisant suite aux plaintes déposées par les ligues régionales sur le non respect du principe d’impartialité lors des élections, la Fifa, par le biais de Luca Nicola, manager des associations membres de la Fifa, de Véron Monsengo-Omba, directeur des associations membres et du développement Afrique-Caraïbes, et de l’unique dame de l’équipe, Segbé Pritchett, va évaluer la situation sur le terrain en vue de dénouer cette crise électorale.

La Fifa à l’écoute. L’association des ligues, représentée par Jacques Ramaroson, approuve hautement cette initiative au nom du sport roi. «On remercie la Fifa et la Caf et on espère que cette mission aboutira à la tenue d’une élection démocratique», a-t-il évoqué.

Et arrivés dans la capitale, tous les présidents des ligues Vatovavy Fitovinany, Haute-Matsiatra et Bongolava, dont l’élection a été pointée du doigt, ont déjà déposé une demande de rencontre avec les émissaires de la Fifa, dans le dessein d’éclaircir certains points. Dans la foulée, la délégation de la Fifa va également s’entretenir avec le Comité olympique malgache (Com), le ministère de la Jeunesse et des sports et bien évidemment, la Fédération malgache.

La fédération acculée

Après avoir analysé et recoupé tous les éléments de plaintes et doléances des ligues, portant sur des violations des dispositions du code électoral et des irrégularités, lors des élections, au niveau de certains clubs et sections, la Fifa a pris plusieurs mesures en vertu des dispositions de l’article 26 du Code électoral sur les manquements, les droits de la Fifa et la conservation des documents.

D’abord, «la Fédération malgache de foot  (FMF) reconnaît que cela est considéré par la Fifa comme une violation grave, d’après les termes de l’article 13 des statuts de la Fifa, la non application des principes et de toutes les dispositions du présent code lors des élections au sein de la FMF et/ou de ses membres». Et sur ce sujet, toute violation entraîne des sanctions prévues par l’article 14 des statuts de la Fifa.

L’autre point important qui a fait débat, est la soi-disant ingérence ou immixtion de la Fifa dans l’affaire interne de la fédération. L’instance internationale a même été taxée d’abus d’autorité par le président intérim de la fédération. A ce titre, «La Fifa a le droit d’intervenir, à tout moment, dans la procédure électorale de la FMF pour contrôler sa conformité et vérifier le respect du présent code ainsi que ses statuts et règlements» et de préciser : «De même, la Fifa peut, selon le cas, suspendre ou annuler la procédure électorale et/ou désigner une administration provisoire pour la FMF». Ce n’est pas encore le cas pour le moment.

JR.

 

Les commentaires sont fermées.