Flash
Préc Suiv

Baie d’Ambaro : un plan pour sauver sa pêcherie

Les baies de la façade ouest de la Diana sont reconnues pour leurs richesses sous-marines ainsi que pour leur biodiversité exceptionnelle. C’est pourquoi, un Plan d’aménagement de la pêche (PAP) a été récemment mis en place dans la zone Batan (Baies d’Ampasindava, Tsimipaika, Ambaro et Nosy Be) pour une bonne gestion des ressources halieutiques et face à la dégradation des mangroves et des récifs coralliens.

Ce plan concerne également la lutte contre l’insécurité et le faible revenu des pêcheurs. Aussi, il renforce le suivi et le contrôle de la pêche pour une exploitation durable des ressources.

Pour les pêcheurs locaux, ce plan est synonyme d’amélioration de leur niveau de vie. En revanche, ils apportent leur part dans la gestion durable de leurs ressources marines. En fait, ils sont maintenant invités à faire le suivi des activités de pêche, comme le président de la Fédération des unions des pêcheurs des Batan l’a souligné.

Arh.

 

Les commentaires sont fermées.