Flash
Préc Suiv

Festival : « Dihy Soratra » veut écrire l’histoire

Festival :  « Dihy Soratra » veut écrire l’histoire

Le festival Dihy Soratra entame cette semaine sa 6e édition avec une ambition renouvelée, celle d’écrire l’histoire de la danse à Madagascar.

Consciente du fait que le 6e art, notamment la danse, n’a jamais bénéficié d’une structure d’étude, d’accompagnement et de développement spécifique dans la Grande île, la compagnie Rary s’est lancé le défi, en 2012, d’écrire noir sur blanc la genèse de la danse et de recenser les acteurs de la chaîne évoluant dans des styles aussi variés que les danses traditionnelle, contemporaine, urbaine et bien d’autres.

«Trois revues éponymes, retraçant l’histoire de la danse dans sa diversité depuis les années 60, ont été publiées faisant suite aus précédentes éditions qui feront l’objet d’une exposition à Analakely», a fait savoir Ariry Andriamoratsiresy, de la compagnie Rary.

De Tahala Rarihasina au Cemdlac Analakely en passant à l’Is’art Galerie Ampasanimalo pour finir au jardin d’Antaninarenina, ce festival itinérant va s’articuler autour d’une conférence débat, un spectacle chorégraphique et une collecte d’informations susceptibles de reconstituer l’histoire de la danse, tout au long de cette semaine.

«Nous avons décidé d’organiser ce roadtrip chorégraphique dans des lieux publics et au plus proches du public, car les salles de spectacle conventionnelles sont très peu disponibles», a fait savoir le chorégraphe.

Joachin Michaël

Programmation de ce jour au Tahala Rarihasina Analakely

8h : – Conférence avec  Rivo Randrianarison et Hasina Rakotondrasoa

         – Spectacle avec les compagnies Olondihy, Mirza et Leba

14h : – Conférence avec  la Cie Ry Mpikadrila et Nandrianina Ramarosandratana

  • Spectacle avec le duo Lovatiana Rakotobe et Leong Sang Géraldine, les compagnies HIP H 213, Rary et Ry Mpikadrila

 

Les commentaires sont fermées.