Flash
Préc Suiv

Batrachofaune de Madagascar : un groupe de spécialistes en action

Batrachofaune de Madagascar  : un groupe de spécialistes en action

Réunir et redynamiser les efforts pour un meilleur futur des grenouilles malgaches à travers le nouveau Plan d’action sahonagasy (NSAP), lancé en 2016 à Olep Ambatobe, et qui ne prendra fin qu’en 2020. Telle est l’ambition de taille du groupe des Spécialistes des amphibiens de Madagascar (ASG) dont les nouveaux membres viennent d’être présentés lors d’une réunion qui s’est tenue récemment à Olep à Ambatobe.

Succédant au Dr Nihry Rabibisoa, le Dr Andolalao Rakotoarison, fraîchement diplômé de l’Université technique de Brauschweig (Allemagne) en la matière, coprésidera ce réseau des spécialistes avec le Dr Franco Andreone durant quatre ans.

 «Les amphibiens jouent un rôle important non seulement dans notre écosystème, mais également dans notre vie quotidienne. Leur présence dans un cours d’eau permet par exemple d’indiquer la potabilité de l’eau. Ils se nourrissent aussi de moustiques et de leurs larves. Pour dire qu’ils sont des armes biologiques potentiellement efficaces contre la propagation du paludisme», a souligné le Dr Andolalao Rakotoarison.

Des espèces menacées d’extinction

En fait, selon les statistiques en perpétuelle évolution rapportées sur Amphibiaweb, 190 espèces ont été connues en 1975, alors qu’à l’heure actuelle, le batrachofaune malgache est composé de 346 espèces décrites. Et force est de constater que ce nombre continue d’augmenter au fil des études systématiques menées par ces spécialistes sur le terrain. A noter au passage que 99% d’entre elles sont endémiques de Madagascar.

Sous cet angle, il s’avère primordial de protéger ces amphibiens malgaches et conserver leur habitat aussi bien sur le plan pratique que dans le domaine scientifique. A ce sujet, l’ASG a sollicité la contribution de tout un chacun, en l’occurrence, la Direction générale des forêts.  D’autant qu’à cause de la déforestation et la culture sur brûlis (Tavy), la plupart de ces grenouilles qui contribuent à la biodiversité de la Grande île sont maintenant menacées d’extinction.

R.A

Une réponse à "Batrachofaune de Madagascar : un groupe de spécialistes en action"

  1. Georges A. Boulenger  13/03/2018 à 17:28

    Great, well-done and congrats

Les commentaires sont fermées.