Flash
Préc Suiv

Encore une interpellation des étrangers

Encore une interpellation  des étrangers

Fin de calvaire pour les vaches laitières d’une ferme à Andranomanelatra vendredi soir. Les tracteurs et camions ravitaillant en nourriture et en eau le bétail ont été enfin autorisés à pénétrer dans l’enceinte. Cette décision fait suite à un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis interpellant les autorités locales et le tribunal sur cette injustice jugée «inadmissible».

Il a fallu alors cette réaction des Etats-Unis pour que les dirigeants daignent lever l’embargo sur le ravitaillement en nourriture et en eau de ces «bêtes» qui n’ont rien à voir avec le conflit entre la société agro-alimentaire propriétaire du bétail et les autorités.

Cette réaction serait-elle une ingérence ou un simple appel à une conscientisation des Etats-Unis envers les autorités malgaches ?

Sur les réseaux sociaux, le débat fait rage. Certains observateurs remettent en cause une fois encore la question de souveraineté nationale. Pour eux, c’est une affaire entre Malgaches.

Une opinion qui n’a pas été partagée par la majorité. Ce communiqué des Américains est arrivé à point nommé car la situation commençait à dégénérer. Afin de punir le propriétaire, on sacrifie les vaches laitières.

Dans cette affaire, les seuls à être blâmés sont les autorités qui n’ont pas pris en cause les appels et les réactions des citoyens malgaches. Cette fois-ci, ce sont ceux des étrangers qui ont été plus importants.

NR

 

Les commentaires sont fermées.