Flash
Préc Suiv

Concours a l’enmg : tous les documents partent en fumée

Concours a l’enmg  : tous les documents partent  en fumée

Alors que les enquêtes concernant l’affaire de corruption dans le concours d’entrée à l’ENMG devaient débuter, tous les dossiers d’enquête ont été réduits en cendres, hier.

Incendie suspect, acte prémédité. Après la descente  de la ministre de la Justice et du nouveau directeur administratif et financier à l’ENMG le 8 mars dernier dans le dessein d’ouvrir le scellé de la salle comportant tous les dossiers de cette affaire et de pouvoir débuter dans ce sens les enquêtes, le lendemain, des gens malintentionnés ont transporté tous les documents dans la cour de l’établissement et d’y mettre le feu. Toutes les pièces à conviction sont parties en fumée.

Pour rappel, l’histoire remonte au mois de février dernier lorsque le Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) a émis quelques soupçons concernant des faits de corruption dans le concours de recrutement à l’ENMG.

L’on sait toutefois que ces documents étaient d’une extrême importance pour le déroulement des enquêtes sur les faits de corruption. Parmi les papiers encore visibles après l’incendie figurent une partie des sujets d’examen. On pourrait alors tout simplement évoquer la destruction des preuves.

A qui profite le crime ?

On sait que l’ancien directeur administratif et financier a été limogé lors d’un conseil des ministres, cependant, le reste de l’équipe est resté en place d’autant plus qu’aucune autre disposition n’a été prise par les responsables.

Une situation dénoncée par certaines entités, notamment le Syndicat des magistrats de Madagascar (SMM) qui ont demandé l’annulation du concours, mais également le remplacement de tous les membres du bureau d’organisation, sans oublier la rédaction de nouveaux sujets d’examen.

Cet incendie très suspect devient un obstacle pour le Bianco étant donné que tous les documents d’enquête ne sont donc plus disponibles. Dans tous les cas, il s’agit d’un scandale de plus au sein de la Justice qui semble avoir du mal à gérer ses affaires.

De l’affaire Claudine, en passant par celle de Houcine Arfa et maintenant l’histoire brûlante de l’ENMG, la Justice n’aura pas fini de faire parler d’elle.

Tahina Navalona

Les commentaires sont fermées.