Flash
Préc Suiv

La grandeur féminine

La grandeur féminine

Madagascar devient un des pays féministes à souhait si l’on se réfère à la contribution de l’Etat à l’organisation de la célébration de la journée de l’émancipation féminine de cette année.

Le régime actuel a décidé l’extension de la journée dédiée aux femmes par les Nations unies en semaine de manifestations grandioses sur tout le territoire national à la grande satisfaction des défenseurs de la cause. Les dirigeants ont saisi l’opportunité par des sorties médiatiques à cette occasion pour sortir astucieusement du cadre des activités qu’ils ont incluses dans l’organisation durant la semaine de la femme. Les observateurs se demandent alors l’objet de cette manipulation savamment calculée des valeurs féminines par les politiciens qui semblent faire feu de tout bois pour parvenir à leurs fins. Pour la majorité, le pouvoir s’infiltre dans la brèche pour combler le vide dans sa communication quasi-inopérante.

Dans un autre sens, l’occasion a servi à redorer l’image de la première dame, écornée par une série  de rumeurs plus méchantes les unes que les autres, et soigner à partir de sa moitié la cote de popularité périclitant de l’homme fort du régime. Mais le féminisme n’est pas fait pour remédier les défaillances politiques dans un Etat où tout se sait à la seconde près puisque les votes féminins restent relatifs dans les élections.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.