Flash
Préc Suiv

Alliance politique : l’intérêt du pays évoqué

Alliance politique  : l’intérêt du pays évoqué

Plus le temps passe et plus les questions se posent autour d’une alliance politique entre Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana. Ce dernier a affirmé qu’il est nécessaire de se rapprocher pour l’intérêt du pays.

Le leader du parti Tim a été direct. «Je rencontrerais l’ancien chef d’Etat s’il le faut pour l’intérêt de la nation», a-t-il indiqué hier au Carlton en marge de la cérémonie de présentation de vœux du Comité de vigilance. Marc Ravalomanana estime ainsi qu’il est nécessaire de trouver un moyen de mettre en place l’apaisement pour le bien de la population malgache.

«Il appartient à chacun de trouver une solution et je discuterais avec lui si cela est nécessaire», a-t-il soutenu en faisant référence à Andry Rajoelina. A ce sujet, une rencontre avec le leader du parti HVM, Rivo Rakotovao, s’est d’ailleurs tenue dernièrement.

De son côté, l’ancien chef de la Transition, Andry Rajoelina a évoqué récemment sur Jeune Afrique la possibilité de faire alliance avec Marc Ravalomanana si celui-ci pouvait le soutenir dans ses projets qui seront dévoilés d’ici peu. D’ailleurs, sa déclaration de dimanche prochain reste très attendue.

Année décisive

«Nous attendons tous l’issue des élections», a indiqué Marc Ravalomanana. Cependant, ni le Code électoral, ni la date des élections n’ont encore été dévoilés. «Qu’est ce qui empêche le gouvernement de fixer cette date ?», s’est interrogé le porte-parole du Comité de vigilance, Samuel Mahafaritsy, hier au Carlton.

Néanmoins, «L’objectif est de faciliter l’égalité de chances et l’alternance démocratique», a-t-il poursuivi. Le comité veillera ainsi à la mise en place d’un espace de dialogue entre les partis politiques pour assurer le bon déroulement des élections.

Rakoto

Une réponse à "Alliance politique : l’intérêt du pays évoqué"

  1. Giovani RABEMIFALY  14/02/2018 à 12:48

    Une alliance n’est possible que pour un objectif commun, et c’est le développement de Madagascar. C’est-à-dire alliance pour le bien commun. Le cas contraire, si c’est pour l’intérêt personnel ou pour l’intérêt d’une société, c’est un délire.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique