Flash
Préc Suiv

Code électoral : difficile accouchement

Le Code électoral n’est toujours pas prêt. Il semblerait que les textes soient toujours à l’ordre du jour au sein du gouvernement mais ont du mal à sortir. «Nous peaufinons les derniers détails concernant les lois électorales», a indiqué le chef du gouvernement, Olivier Mahafaly Solonandrasana, hier à Mahazoarivo. D’après ses explications, le gouvernement s’y penche jour et nuit. «Toutes les propositions sont considérées, notamment celles de la société civile et des partis politiques, mais nous devons également prendre en compte les standards internationaux», a-t-il poursuivi. Le Premier ministre annonce, une fois de plus, qu’une session extraordinaire se tiendra bientôt. Il faut pourtant rappeler que ce Code électoral devait être adopté l’année dernière lors de la session ordinaire des parlementaires. Une session extraordinaire était ensuite prévue en janvier, mais jusqu’à présent, aucune nouvelle. Certains acteurs comme les membres de la société civile et les politiciens s’interrogent d’ailleurs sur la volonté du gouvernement à aller dans ce sens.

T.N

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique