Flash
Préc Suiv

Ambohijatovo : la gendarmerie rend hommage aux siens

Ambohijatovo : la gendarmerie rend hommage aux siens

Quarante-trois ans après sa mort, le colonel  Richard Ratsimandrava demeure une référence au niveau de la gendarmerie. Comme chaque année, la célébration de la disparition de cette personnalité a été commémorée, hier, devant la stèle commémorative à Ambohijatovo Ambony par un dépôt de gerbes et un culte religieux. La gendarmerie a aussi saisi cette occasion pour faire honneur à tous ceux qui sont morts pour la patrie, qui sont actuellement au nombre de seize.

Le 11 février, pour rappel, soit exactement six jours après son accession au pouvoir, le colonel Ratsimandrava, ainsi que deux de ses proches, ont été abattus par balles dans la voiture de fonction du chef de l’Etat, par un commando formé d’éléments du Groupe mobile de police (GMP) à Ambohijatovo Ambony. Jusqu’ici, à l’instar de la plupart des zones d’ombre dans l’histoire politique du pays, cet assassinat n’a jamais été élucidé.

La cérémonie d’hier a vu la présence de généraux comme le ministre de la Défense nationale Béni-Xavier Rasolofonirina, le secrétaire d’Etat en charge de la gendarmerie  Girard Randriamahavalisoa  et  le commandant de la gendarmerie nationale,  Jean de Dieu Ramiandrisoa.

J.P

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique