Flash
Préc Suiv

Scandale dans les marches publics : les responsables se renvoient la balle

Scandale dans les marches publics  : les responsables se renvoient la balle

L’autorité publique semble être à court d’arguments suite au scandale financier dans des marchés publics d’un montant de plusieurs milliards d’ariary. L’affaire continue encore de défrayer la chronique malgré la tentative d’explication, d’autant qu’on se rejette la responsabilité.

Les sommes faramineuses dépensées par les ministères, affichées dans le Système informatisé de gestion des marchés publics (SIGMP) de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) continuent d’alimenter la conversation et pourrait même attiser des tensions entre les entités chargées du dossier.

Les responsables au niveau de l’ARMP ont tenté d’avancer des explications sur ce dossier, à l’occasion d’une conférence de presse  hier à Anosy et n’a pas hésité à désigner le coupable «La faute ne revient pas à l’ARMP mais aux personnes responsables des marchés publics (PRMP)», a souligné Philibert Tovoherihavana, DG de l’ARMP. Cette dernière s’est empressée de publier un communiqué hier dans l’après-midi, sur les réseaux sociaux, mais cela n’a pas empêché l’opinion publique indignée de tirer à boulets rouges et de fustiger l’administration en général. D’autant que force est de constater que l’ARMP, à cours d’arguments, peine à convaincre les observateurs.

Erreurs à ne pas commettre

L’ARMP a soutenu que les  montants exorbitants découverts dans ces documents relèvent des erreurs qui ont échappé à leur vérification.

«L’autorité contractante, c’est-à-dire, la Personne responsable des marchés publics (PRMP), est en charge de la saisie des informations relatives aux contrats conclus entre le département et le fournisseur. Après, l’ARMP effectue un contrôle périodique, c’est-à-dire, toutes les semaines, sur des cas de suspicion par rapport au seuil. Celui-ci signale l’autorité contractante en cas d’anomalie. Ces erreurs ont pu échapper au contrôle de l’ARMP», a soutenu Philibert Tovoherihavana.

Vonjy Harison Razafy, DSI de l’ARMP, d’enchaîner dans ce sens : «Les erreurs relevées durant 2016 s’étalent sur quatre pages et cinq pages pour l’année 2017».

Manque de rigueur

Mais le fait est qu’il s’agit de contrats conclus en mars 2016, plus précisément, il y a presque deux ans. Et durant toute cette période, l’ARMP chargé de contrôle et de vérification pour éviter d’éventuelles erreurs au niveau des chiffres, n’a rien remarqué d’inhabituel, alors qu’il a été question des sommes d’argent importantes, 2 et 7 milliards d’ariary pour être précis, jusqu’à ce que l’affaire explose sur les réseaux sociaux.

Questionné sur le manque de rigueur venant de l’ARMP, Vonjy Harison Razafy a reconnu qu’«il n’y a pas eu de suivi  fait sur le SIGMP». «Nous-mêmes, nous sommes étonnés», a-t-il poursuivi. En outre, il n’est toujours pas question de sanction au niveau de cette  branche du ministère des Finances et du budget.

Incohérence

Quoi qu’il en soit, l’ARMP semble fournir des explications contradictoires. Dans son communiqué, elle tente de justifier ces sommes faramineuses alors qu’en même temps, l’ARMP essaie de véhiculer une probable erreur de saisie venant de la PRMP.

 «Ces contrats représentent le montant maximal possible dans le cas où le contrat serait prévu se faire en plusieurs bons de commande (cas des marchés à commande)», peut-on lire dans ce communiqué.

Questionné à propos de ces affirmations, un expert en marchés publics a avancé : «Le cas de marché à commande est valable sur trois ans pour une quantité définie la première année, selon le nouveau code des marchés publics sorti en  mars 2016».

A ce titre, cet expert a apporté des remarques sur le cas de l’achat des pneus de véhicule 4×4 atteignant les 2 milliards d’ariary, en poursuivant que «même si le montant affiché sur le SIGMP concerne l’achat de pneus d’une voiture 4×4 sur trois ans, cela ne peut pas atteindre les 2 milliards d’ariary. Il en est de même pour le coût d’entretien dudit véhicule atteignant les 7 milliards d’ariary».

Riana R.

2 réponses à "Scandale dans les marches publics : les responsables se renvoient la balle"

  1. bordeaux33000  10/02/2018 à 16:57

    Aza manaiky harian ireto olona ireo fanahy isika malagasy fa fanjakan NY bizina misy et na hiseho anadio tena sahala amin ino ianareo EFA maloto ao NY hvm.zany foagna zalahy raha regn y mandava m pitondran y hvm ireto? São NY prayministra mi accuser NY mpanohitra mitady vola am kidnapping mis et am firenena fa motady vola hanaovana fifidianana hono NY mpanohitra. Manonoona anaran ampanoitra mpanao an izany ianao raha sahy ry mahafaly olivier fa efa infraction anime izany tandritandry tsy hitanao maso izany fa mitenena fotsiny hoe tsy haiko ity Hasan NY premier ministre ity fa tsy mis y zavatra voafehiko amin olona mi gouverne miarak amiko ity dia aleo hiteniteny foana satria ambonin NY lalaana izahay hvm c est intouchable na dia tsy mahay mitantana Gaza izahay hvm.. São ravaina NY fana an i ravalo fa atao projet prezidentiele hono.hahaa.hanao hakatahak ani rajoelina indray.juste akaikin NY fifidianana ni hotokanana .dia Joe hanaitra NY FO NY vahokan Antananarivo vé? TS azonareo FO NY olona et a tana.satria simba sy misy fery NY FO NY tananarivo mahita NY fandravana Trianon iray tanindrazana aminy ao tana TS met y misy fiafarany, tsis mpiaro ireo mponina na i onitiana tokony hiaro dia varia à mangoron karena, NY madinika mijaly vé? »andraso aloha. Tsy NY maire n y hvm ao malaim bâdy vé no fanta daza mpanao kidnanping? Atao inona NY vola azo?
    Propagande vé sa.

  2. bordeaux33000  10/02/2018 à 17:03

    Aza manaiky harian ireto olona ireo fanahy isika malagasy fa fanjakan NY bizina misy et na hiseho anadio tena sahala amin ino ianareo EFA maloto ao NY hvm.zany foagna zalahy raha regn y mandava m pitondran y hvm ireto? Izao indray NY prayministra mi accuser NY mpanohitra mitady vola am kidnapping mis eto am firenena fa mitady vola hanaovana fifidianana hono NY mpanohitra. Manonoona anaran ampanoitra mpanao an izany ianao raha sahy ry mahafaly olivier fa efa infraction anie fiteninao izany tandritandry tsy hitanao maso izany fa mitenena fotsiny hoe tsy haiko ity Hasan NY premier ministre ity fa tsy mis y zavatra voafehiko amin olona mi gouverne miarak amiko ity dia aleo hiteniteny foana satria ambonin NY lalaana izahay hvm c est intouchable na dia tsy mahay mitantana aza izahay hvm.. São ravaina NY fananan i ravalo fa atao projet prezidentiele hono.hahaa.hanao hakatahak ani rajoelina indray.juste akaikin NY fifidianana no hotokanana .dia hoe hanaitra NY FO NY vahokan Antananarivo vé? TS azonareo FO NY olona et a tana.satria simba sy misy fery NY FO NY tananarivo mahita NY fandravana Trranon iray tanindrazana aminy ao tana TS met y misy fiafarany, tsis mpiaro ireo mponina na i onitiana tokony hiaro dia varianà mangoron karena, NY madinika mijaly vé? »andraso aloha. Tsy NY maire n y hvm ao malaim bâdy vé no fanta daza mpanao kidnanping? Atao inona NY vola azo?
    Propagande vé sa.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique