Flash
Préc Suiv

Pèche thonière : rencontre entre les acteurs

Une trentaine de pêcheurs et de représentants des autorités de l’Union des Comores, de la France (Réunion), du Kenya, de Madagascar, de Maurice, des Seychelles et de la Tanzanie se réunissent à l’île Maurice, depuis lundi et pour trois jours, afin de discuter ensemble de l’avenir de la pêche thonière côtière.

Organisé par la Commission de l’océan Indien (COI), à travers son programme Smart Fish, financé par l’Union européenne, cet atelier vise à augmenter l’investissement dans le secteur de la pêche thonière côtière.

A titre d’informations, le thon est classé aujourd’hui parmi les espèces les plus importantes économiquement au niveau mondial. Les communautés de pêche côtière se servent des Dispositifs de concentration de poissons (DCP), utilisés depuis des siècles pour pêcher le thon et les espèces apparentées.  L’océan Indien est une importante zone de pêche pour le thon listao, le thon jaune et le thon obèse/albacore.

Au cours de cette réunion, les experts et les représentants des sept Etats vont dresser un inventaire de leurs pêcheries de thonidés. Ils vont également examiner les causes des résultats mitigés du déploiement de DCP, au bénéfice des pêcheries côtières par les agences régionales et internationales. Il s’agira, au final, d’identifier les moyens nécessaires, en matière d’innovations, d’investissements, de financements et de marketing, au développement de la filière qui contribue à la croissance économique des pays membres.

Arh.

 

Les commentaires sont fermées.