Flash
Préc Suiv

Attaque à main armée : quatre bandits écroués à Tsiafahy

Six membres d’une bande écumant Ankadimbahoaka, Anosizato et Namontana ont été pris dans les filets de la police. Quatre d’entre eux ont été incarcérés à la maison de force de Tsiafahy, tandis qu’un autre a été placé en détention préventive à la maison centrale d’Antanimora. Le sixième suspect a bénéficié d’une liberté provisoire.

Des policiers en patrouille ont procédé à l’arrestation d’un brigand dans la nuit de mardi à mercredi à Anosipatrana. À l’issue d’une fouille corporelle, un téléphone et des bijoux ont été découverts sur lui. A la suite de l’enquête au niveau de la Brigade criminelle à Anosy, il a fait savoir qu’avec ses six acolytes, ils venaient de cambrioler une maison dans le quartier de Fasan’ny Karana où ils ont dérobé plusieurs objets de valeur.

Lors de l’interrogatoire, il a reconnu l’implication de la bande dans plusieurs attaques à main armée dans cette partie sud de la capitale notamment celle qui s’est produite  à Ankadimbahoaka le 30 janvier dernier. D’après ses explications, ils opèrent avec des armes à feu. A la lumière des informations fournies par le voleur, une série d’arrestations à été effectuée par les éléments de la Brigade criminelle et de l’Unité d’intervention rapide (UIR) en deux jours. Un bandit a été capturé dans le quartier populaire d’Antohomadinika et trois autres à Anosizato dont le receleur. Selon les informations recueillies au niveau de la police, ce gang est également l’auteur du meurtre d’un policier l’année dernière à Andrefan’Ambohijanahary.

ATs.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique