Flash
Préc Suiv

Appel manqué !

Appel manqué !

Le 7 février est une date à retenir dans l’histoire de la Grande île surtout pour les victimes et les témoins de la tuerie à Ambohitsorohitra. Ces derniers ont même créé une association, l’AV 7. Mais c’est également la journée mondiale sans téléphone portable. Une idée des organisations internationales qui ont du mal à se faire accepter par la société actuelle aussi bien à Madagascar qu’à l’étranger. De nos jours, plus d’un usager est angoissé rien qu’à voir la batterie de son cellulaire presque à plat.

Bon nombre de gens sont devenus accros à ce dispositif surtout avec l’avancée des nouvelles technologies comme les différentes applications et les réseaux sociaux sur téléphone mobile. Cet outil de communication est accessible à toutes les classes sociales et se vend comme des petits pains même dans des pays moins avancés comme Madagascar. L’ère du téléphone arabe (bouche à oreille) est bel et bien révolue et la célébration de cette journée mondiale sans téléphone portable risque de faire peu d’écho, voire un appel manqué, car il sera difficile de convaincre les usagers à laisser leur appareil à la maison. C’est impensable, voire utopique.

Le 7 février est également la journée mondiale pour un internet plus sûr ou Safer internet day qui consiste à comprendre les enjeux de l’internet, le fonctionnement des réseaux sociaux et l’importance des données. Peut-être faut-il que Madagascar consacre cette date pour ce deuxième volet au lieu de convaincre les gens d’être coupés du monde. En effet, nombreux sont les Malgaches qui ne connaissent pas les véritables dangers sur la toile, surtout les réseaux sociaux si l’on ne cite que les différentes arnaques qui commencent à gagner du terrain. Il faudrait mettre l’accent sur la sensibilisation des utilisateurs malgaches afin qu’ils comprennent que cet outil de communication joue un rôle important sur le développement.

Rojo N.

Les commentaires sont fermées.