Flash
Préc Suiv

Éventements pré-électoraux : les scandales se succèdent…

L’année 2018 démarre sur les chapeaux de roues, les scandales se succèdent et les libertés d’expression sont menacées,  voire bafouées, et l’insécurité règne sur tout le pays. Aujourd’hui, les citoyens s’inquiètent quant à ces nouveaux projets de lois électorales sur lesquels on chuchote que le régime veut à tout prix éliminer par divers artifices les deux principaux rivaux du président Hery Rajaonarimampianina.

Chiche !, clament les éternels agitateurs, les troubles pré-électoraux  surviendront et rebelote pour une nouvelle transition, une situation qui fera le lit d’un nouveau président intérimaire une fois que le  » bordel  » s’installe. Tel est le rêve de certains politiciens  mal partis, en mal de crédibilité et de légitimité du fait qu ils n’auront aucune chance à l’élection présidentielle qui se déroulera dans les règles de l’art.

Des politologues ne sont pas aussi dupes d’un scénario du HVM/Tim où on veut considérer Marc Ravalomanana comme une victime pour faire monter sa cote de popularité et l’avoir en face pour le second tour de la présidentielle. Mais ce sera sans compter la force de frappe des autres candidats prêts à en découdre avec le régime. Ce calcul

d’apothicaire a été concocté par les stratèges du président et du HVM pour assurer leur victoire. Du pur amateurisme politique. Mais qui vivra verra !

Rakoto

Les commentaires sont fermées.