Flash
Préc Suiv

Chronique : Le fond de l’air est frais, il n’y a plus d’saison, laïho, laïho !

«Noël, c’est la saison des … ?

– Cadeaux !

– Oui, si tu veux. Mais si on parle du temps qu’il fait, tu fêtes Noël en quelle saison ?

– En hiver bien sûr !

– Ah oui… Pourquoi en hiver ?

– Eh bien, c’est simple, tu n’as qu’à regarder les cartes de Noël : il y a toujours un sapin, un bonhomme de neige, le traîneau du Père Noël, des rennes… »

Effectivement, si on se place du point de vue de la carte de Noël, on peut oublier les flamboyants (en fleurs), les abricots, les letchis, les mangues, les pêches et les prunes…

«Maintenant, on est en février. On est toujours en hiver ?

– Je ne sais pas trop… Normalement, il neige en hiver, il y a toujours de la neige sur les cartes de Noël.  Et chez nous, il ne neige jamais. Je ne sais pas…

– Si je te dis fahavaratra, c’est un mot qui pourrait t’aider?

– Fahavaratra, c’est la saison des pluies !  Mais la saison des pluies, ce n’est pas la saison d’été, c’est la saison des pluies !»

Pour s’y retrouver, on se plonge dans le manuel de géographie C.E ou T3 ou 9ème. Coédité par les Classiques africains et le Ministère de l’Education Nationale et de la Recherche Scientifique, il nous donnera sans aucun doute la bonne réponse. Formidable, le manuel est bilingue !

Sur la page de gauche, «Fizarantaona: iray amin’ireo vanintaona roa miavaka amin’ ny maripana sy rotsakorany (ririnina sy fahavaratra) ». Sur la page de droite, « une saison : l’une des deux époques de l’année caractérisée par ses températures et ses précipitations (l’hiver et l’été) ».

«Si je comprends bien, fahavaratra, c’est l’été. Et on a aussi un hiver, c’est ririnina. Mais… on n’a pas de neige.

– Il y a des hivers sans neige.

– Ce n’est pas ce qu’on voit sur les cartes de Noël !

–  Ririnina sy fahavaratra : l’hiver vient avant l’été donc l’hiver c’est au début de l’année.

– Ce n’est pas ce qui est écrit, relis les phrases.

– C’est quoi une précipitation ?»

On attendra l’année prochaine pour parler de lohataona et de fararano…

Kemba Ranavela

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique