Flash
Préc Suiv

Le redressement en marche

«Le problème de la Jirama n’est aucunement d’ordre technique. La mauvaise gouvernance constatée ces dix dernières années a eu d’importants impacts sur la situation financière de la compagnie», a avancé le PCA de la compagnie d’eau et d’électricité, hier.

La nouvelle équipe de la Jirama a commencé à appliquer le business plan en janvier 2017. Un bilan positif a été dressé par les responsables, hier. Et selon les prévisions, l’équilibre opérationnelle de la société sera atteint d’ici 2020, c’est-à-dire d’ici deux ans.

En effet, l’assainissement effectué au niveau de la compagnie  a permis de revoir à la baisse les subventions allouées à la compagnie. Alors que l’Etat a injecté une subvention de 450 milliards d’ariary à la société d’Etat en 2017 en raison de la grande sécheresse observée entre fin 2016 et début 2017, la subvention prévue dans la Loi de finances initiale (LFI) 2018 est de 210 milliards d’ariary.

Une perte de 15 milliards d’ariary après Ava

Para ailleurs, les dégâts laissés par le passage d’Ava sur les infrastructures de la Jirama, notamment à Toamasina et Antananarivo, sont évalués à 15 milliards d’ariary, selon les premières évaluations faites par la société. Le réseau de Toamasina est rétabli à 70% actuellement.

En outre, la mise en service des centrales au fuel lourd est effective pour réduire les dépenses de carburant. Ces centrales produisent au total 160 MW d’électricité actuellement. En outre, l’hybridation en panneaux solaires de 60 centres, ainsi que la mise en place d’un centre en panneau solaire «Green yellow» de 20 MW à Ambohimandroso devront contribuer considérablement à l’optimisation de la production.

Les dirigeants de la société ont également annoncé que  les demandes de branchement au réseau de la Jirama en souffrance, dont le devis est payé avant fin avril 2017 seront traitées pendant le premier semestre 2018. «Sur les 30 000 demandes de branchement déposées au niveau de la Jirama, 13 000 ont été régularisées l’an dernier», selon les précisions apportées par le Directeur général de la compagnie, Olivier Jaomiary.

Riana R.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique