Flash
Préc Suiv

Guide du week-end

Guide du week-end

Vendredi 12 janvier

Tirike au Jao’s Pub Ambohipo

Effectuant un court séjour au pays, Tirike dévoilera son nouvel album audio fraîchement intitulé «Filongoa», le temps d’un concert promotionnel, ce soir au Jao’s Pub Ambohipo. Un répertoire riche et fort de plusieurs dizaines de chansons sera aligné lors de cette soirée, à l’image de «Misengesenge», «Zaho mandigne», «Anao zay» et bien d’autres encore. Notons qu’Augustin Tirike a élu domicile dans l’Hexagone depuis un bon bout de temps mais, «Madagascar est encore dans mes veines», a-t-il déclaré. La dernière fois ou le roi du tsapiky a été à l’affiche de la scène tananarivienne remonte à 2015.

Trio’Lay au Café de la gare Soarano

En plus d’être un haut lieu de la culture, le Café de la gare Soarano se veut également être une plateforme pour la promotion de jeunes talents qui méritent d’être connus et reconnus. «Jazz new generation», c’est à travers ce leitmotiv qu’il accueille ce soir trois jeunes pousses qui perfectionnent un style dans le genre musical afro américain. Trio’Lay va proposer une «une bonne bouffée de bonne musique» pour finir la semaine et entamer un bon week-end. Le rendez-vous sera fixé à 19 heures tapantes.

Doubl’enn à l’Is’art Galerie Ampasanimalo

L’année démarre sous les chapeaux de roues à l’Is’art Galerie. Fidèle à son programmation mensuelle, ce haut lieu de la culture inaugure sa saison avec une figure de proue de la musique rap à l’occasion d’un concert qui aura lieu ce vendredi. Johanès Patrick de son vrai nom, Doubl’enn a commencé à faire du rap en 1996. Il est membre et fondateur du clan Bogota. Aujourd’hui, Doubl’enn fait partie des figures incontournables du Rap Gasy et veut encore être présent sur les scènes actuelles.

Hommage à Tôty à la Palette Antsirabe

Tôty a déposé définitivement son instrument de prédilection, la guitare basse, il y à de cela une décennie mais il continue encore d’inspirer ses pairs. Dans ce contexte, un vibrant hommage à cette figure emblématique de la musique malgache se tiendra à Antsirabe. Une bonne poignée d’artistes tels que Harty Andriambelo, Silo, Mika, Jacquis Ralph, Toky AR, Junior, Cedric, Mimi Jaofera, Tsiky, Marly, Mirana Dizzy Brains, Zix Mpamanga et Solofo vont se relayer sur la scène de  la Palette Antsirabe ce soir pour faire revivre le grand Tôty en reprenant ses compositions.

Jeneraly au Piment Café Behoririka

Régulièrement à l’affiche du Piment Café Behoririka, Jeneraly y retrouvera encore ses inconditionnels admirateurs ce soir. Andy et ses compagnons de route vont proposer un voyage musical des années 80, en chantant les plus belles compositions de Gabhy. On notera tout particulièrement les indémodables «Isika roa», «Ikala Françoise», «Toaka», «Izany vehivavy zany»  et bien d’autres. Le groupe Jeneraly a retrouvé une seconde jeunesse avec l’intégration d’Andy, qui, depuis quelque moment, s’affirme comme un digne successeur de Gabhy.

Fanja Andriamanantena & Rija Ramanantoanina au Trass Tsiadana

A tout seigneur tout honneur. Trass Tsiadana accueille ce vendredi deux figures de proue de la musique malgache à l’occasion de la célébration de ses 5 ans d’existence. Rija Ramanantoanina et Fanja Andriamanantena partageront la même scène et la même passion pour le jazz ce soir. Le duo a déjà donné un avant-goût musical de sa virtuosité par le biais de «Hianatra aho» que les mélomanes ont découvert depuis peu sur le petit écran. Lors de cette soirée, l’ambiance promet d’être tout particulièrement nostalgique. Le duo sera accompagné par des musiciens complices comme Samy Andriamanoro, Roger Zafera et Nali Rabarison.

Stéphanie au Bonara-Be 67 Ha

Décidemment, Stéphanie a le vent en poupe. Après avoir remporté haut la main le prix de la «meilleure artiste malgache» selon les Voix de l’océan Indien l’année dernière, elle vient d’être sélectionnée «Mozika mafana féminin» au même titre que Tence Mena, Black Nadia, Vaney’s et Shéry Brown, par l’équipe de RDJ Mozika. Elle continue sur sa lancée et décide de donner son premier spectacle de l’année au Bonara-Be 67 Ha ce soir. Aux titres biens connus qu’elle va interpréter s’ajouteront les nouveaux morceaux comme «Zah aminao», «Omeo fitia» et «Mila fitiavana».

La Nuit des célibataires au Six Antaninarenina

Le six Antaninarenina accueille ce vendredi un événement unique en son genre, à savoir la Nuit des Célibataires dont le concept est de faire naître l’amour dans un cadre de rêve. Il souhaite que la première rencontre soit mémorable. Des bracelets seront distribués à l’entrée, vert pour les célibataires et rouge pour les couples. Matï et Tee Jay MC seront aux platines tout au long de la soirée. Le rendez-vous sera donné à 21 heures.

Samedi 13 janvier

Jazz Quart et Malalanirainy au Fara West Faravohitra

Cinq ans après sa victoire au concours Tremplin Madajazzcar, Jazz Quart n’a cessé de multiplier ses shows pour le plus grand bonheur de son public. Ces musiciens imprégnés de culture Jazz, forts à l’aise sur scène, tracent avec détermination leur chemin. Demain soir, le groupe sera au Fara West Faravohitra. Formée de Joro Rakotozafiarison à la guitare, Vatsiahy Ravaloson au clavier, Fanilo poppins à la batterie, et Tojo Rabekoto à la basse, la formation sera accompagnée de Malalanirainy au chant. Le groupe proposera des standards du jazz tendance fusion flirtant volontier au jazz moderne. Rappelons que Jazz Quart a déjà animé une soirée dans ce lieu au mois de septembre dernier.

Janga Ratah au Glacier Analakely

Véritable ambassadeur du «maganja», le vakodrazana populaire de la tribu Antakarana, chanté en version a cappella accéléré et mélangé à des sons d’accordéon et de battements de mains, Janga Ratah est un artiste bien connu sur la scène tropicale. Le chanteur de «Tsara velogno» mettra sans doute le feu au Glacier Analakely demain soir. Lors de son premier concert de l’année au No Comment Bar Isoraka, Janga Ratah va proposer de titres enjoués aptes à faire danser les plus réticents. On notera tout particulièrement «Sarotro Fiainagna», «Salegy Awéy» et «Rasoaliny».

Kristel au Kudeta urban Club

Depuis sa participation au festival Libertalia l’année dernière, Kristel a connu une ascension fulgurante tant sur la scène nationale qu’internationale. Un tout premier EP et dans la même foulée une série de concerts à l’océan Indien et en Europe et voilà que l’interprète de «Akao» triomphe dans l’Afro pépites show dans le cadre de la 8e édition du «Rêve africain». Kristel, accompagnés de son frangin Benkheli et son mari Sylvano, donnera un concert éclectique ce samedi au Kudeta urban club Anosy.

Joachin Michaël

 

Les commentaires sont fermées.