Flash
Préc Suiv

Pêche durable : rencontre entre les acteurs

Pêche durable : rencontre entre les acteurs

Selon le constat,  les stocks de ressources halieutiques diminuent de façon régulière à Madagascar,  suite à la surexploitation et à des pratiques illicites de pêche. Les principaux concernés en sont conscient, c’est pourquoi, cette semaine à Toliara,  les pêcheurs de la Grande île participé à une réunion de concertation, initiée par WWF Madagascar et ses partenaires.

Il s’agit d’une visite d’échange entre les pêcheurs de la baie d’Ambaro, dans le nord-ouest du pays et ceux du plateau Mahafaly, dans le sud. Au programme, du partage, des récits d’expérience sur la gestion rationnelle de la pêche et sur les autres activités génératrices de revenus.

«Cette rencontre a optimisé les échanges d’expérience en revoyant les réalisations dans le la région de Mahafaly. Les pêcheurs ont pu tirer des leçons sur la bonne gestion et la valorisation des ressources marines, ceci dans une meilleure compréhension de la vie associative de la fédération», a expliqué Gaëtan Tovondrainy, responsable technique du volet marin de WWF Toliara.

La pêche est une des principales sources de revenus pour les populations locales. Le potentiel économique est tel qu’il est nécessaire d’assurer sa gestion efficace comme étant des ressources marines. C’est la raison d’être  de cette visite d’échange.

Pour les initiateurs du projet, la meilleure gestion des ressources contribue non seulement à améliorer les conditions de vie des populations concernées mais aussi, la situation socio-économique du pays, grâce à une gestion plus durable des ressource naturelles.

Arh.

 

Les commentaires sont fermées.