Flash
Préc Suiv

Identification des cartes sim : L’Artec effectue un contrôle

Identification des cartes sim : L’Artec effectue un contrôle

L’Autorité de régulation des technologies de communication (Artec) a effectué, les 22 et 23 novembre, une descente au niveau des opérateurs en téléphonie mobile pour le contrôle de l’identification des cartes Sim. Après vérification des bases de données des opérateurs, il s’avère que 10% des clients enregistrés ne sont pas actifs. Leurs lignes ont donc été immédiatement suspendues.

A part la traçabilité personnalisée de toutes les transactions au niveau d’un réseau mobile, l’Etat, représenté par  le ministère des Postes, des télécommunications et de développement numérique, a comme pour principal objectif, dans cette action d’assainissement, la sécurité de la population.

Selon les explications apportées, l’identification des Sim permet d’accélérer les investigations en cas de crimes, délits ou préjudices perpétrés par ceux utilisant des numéros mobiles, pour ne citer que les braquages divers, les kidnappings et les actions de terrorisme.

Par ailleurs, les contrôles d’identification des cartes Sim se poursuivront l’année prochaine et seront inopinés. Le renforcement des processus de vérification de la cohérence des données enregistrées par les opérateurs est fait pour s’assurer de la véracité des informations dans leur base de données.

Faciliter les investigations

D’après le ministre Neypatraiky André Rakotomamonjy : «Toutes les transactions et communications via le réseau mobile devront être traçables et localisables, pour faciliter les investigations».

«Jusqu’ici, les contrôles se sont bien déroulés. Les opérateurs se sont montrés coopératifs  envers le  ministère et l’Artec. Et les mesures prises ont été appliquées sans délai», a-t-on indiqué auprès du ministère des Postes, des télécommunications et du développement numérique.

Dans l’optique de renforcer la sécurité nationale et la garantie des recettes douanières, la mise en place du dispositif de contrôle des Imei (International mobile equipment identity) est également  en cours de réflexion afin de renforcer davantage les mécanismes de sécurité et de limiter les vols  de mobiles et la vente de téléphones volés ou la vente illicite tout court.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.