Flash
Préc Suiv

Victime d’une arnaque : Une femme perd 30 millions d’ariary

Victime d’une arnaque : Une femme perd 30 millions d’ariary

Les éléments de la gendarmerie de la Compagnie territoriale de gendarmerie de la ville d’Antananarivo ont interpellé sept présumés auteurs d’une arnaque à grande échelle dans la vente de pierres précieuses.

Vendredi dernier, une dame servant d’interprète à un homme  oeuvrant dans la vente de pierres précieuses, plus précisément du rubis, a porté plainte pour escroquerie à la gendarmerie. Le jour même, suite à une filature menée par les gendarmes, un homme a été arrêté à Manakambahiny puis six autres le samedi et dimanche à Mahamasina et aux 67 Ha.

Un coup bien préparé

Abuser la naïveté des autres est pour les gens malintentionnés un moyen de se faire rapidement et facilement de l’argent. Cette dame en a fait les frais. En fait, afin que les transactions puissent se conclure rapidement, un groupe d’individus l’a convaincue de servir de traductrice entre le propriétaire du rubis et les faux «acheteurs».

Et pour faire bonne impression, l’un des malfrats s’est dit être un haut responsable de la gendarmerie nationale. Du coup, la dame a mordu à l’hameçon.

Pour une arnaque bien huilée, c’en est une. Après une série de conversations téléphoniques entre la dame et les escrocs, ces derniers ont davantage séduit la victime que deux experts venus spécialement de l’étranger seront dépêchés pour tester la pierre. Alors qu’en vérité, il s’agit d’une histoire montée de toutes pièces. Mais la dame s’est laissée embarquée et c’est à ce stade que l’escroquerie à grande échelle est entrée en jeu.

Au téléphone, le soi-disant expert a proposé à la dame d’avancer 20 millions d’ariary de sa poche parce qu’il ne peut pas envoyer de l’argent depuis «Ambatofinandrahana».  Quelques jours plus tard, les escrocs  ont de nouveau appelé la dame pour l’avertir que si l’affaire prenne trop de temps, la pierre sera vendue à une autre personne. Mais dans le dessein de maintenir l’offre, ce serait mieux si elle verse de nouveau 10 millions d’ariary. Pour la seconde fois, la dame s’est fait avoir. Et depuis, les arnaqueurs ont coupé tout contact avec elle.

Faisant suite au défèrement des suspects, 7 personnes ont été placée0s sous mandat de dépôt.

ATs.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique