Flash
Préc Suiv

Entrepreneuriat : Les agripreneurs malgaches se distinguent

Entrepreneuriat : Les agripreneurs malgaches  se distinguent

Moringala, une startup malgache créée en juillet 2016, transforme aujourd’hui le moringa (ananambo) en savon, huile de massage et en thé infusion, soit des produits commercialisables sortant de l’habituelle utilisation de la plante pour la préparation de bouillon.

La startup a remporté le concours «Future Agro Challenge Madagascar» en novembre dernier. Sa fondatrice, Olivia Rakotondrasoa, représentera ainsi Madagascar à la finale mondiale du concours du même nom, en Turquie, en avril 2018.

Diplômée en communication, à 24 ans Olivia Rakotondrasoa  dirige Moringala, constituée à 100% de femmes. Formellement constituée depuis août dernier, la startup, basée à Antsiranana, met aujourd’hui en exécution son projet. Ses produits sont encore, pour le moment, distribués dans les hôtels, salons de beauté et de bien-être à Antsiranana.

Initialement, Moringala a été mise sur pied par quatre jeunes femmes dans le cadre du programme Young Women Leadership de l’ONG Youth First, en juillet 2016. Le programme  a retenu cinq projets mais Moringala n’a pas été sélectionnée. «J’ai refusé l’idée d’abandonner le projet contrairement à mes collaboratrices», confie-t-elle.

L’entrepreneure, qui n’était encore qu’une étudiante, a demandé de reprendre Moringala et réutiliser les idées. «C’était un gros risque, vu le contexte, mais j’ai su doubler mes efforts», s’exclame-t-elle. Soutenue ainsi par ses proches et quelques professionnels du métier, Olivia a décidé de poursuivre sa route.

De concours en concours

En décembre 2016 même, Moringala a été parmi les cinq gagnants du concours de projets initié par le ministère de l’Industrie et du développement du secteur privé (MIDSP). «Ce trophée m’a incitée à aller encore plus loin», raconte-t-elle. Puis, en mars dernier, elle a participé au concours continental organisé par la fondation Tony Elumelu au Nigéria.

Sur 93.000 dossiers de candidatures, deux Malgaches, dont Olivia Rakotondrasoa, étaient dans la liste des 1.000 sélectionnés. Ils ont bénéficié d’une formation et d’un financement. Un échelon de gravi qui a permis à la jeune entrepreneure de hisser son projet à un autre niveau en participant au concours Future Agro Challenge Madagascar.

Future Agro Challenge est une communauté internationale composée de startups, de mentors, d’investisseurs dans le monde de l’agribusiness réunis, afin de trouver des solutions aux défis alimentaires majeurs dans le monde.

Cette communauté a lancé le concours du même nom dans le but d’identifier des entreprises innovantes en la matière. Cette année 2017, le concours s’est déroulé dans 60 pays à travers le monde et la première fois à Madagascar. Les gagnants de chaque pays iront en Turquie pour disputer le titre de «Agripreneur de l’année» durant le sommet mondial des agripreneurs en avril 2018.

Arh.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique