Flash
Préc Suiv

Hajo Andrianainarivelo : « Le gouvernement n’a aucune stratégie valable »

Hajo Andrianainarivelo : « Le gouvernement n’a aucune stratégie valable »

Sur les réseaux, le président national du parti «Malagasy miara-miainga» (MMM), Hajo Andrianainarivelo, a une fois encore tiré à boulets rouges sur le régime actuel. Ce gouvernement est voué à l’échec.

Le pays est en marche vers le gouffre. Hajo Andrianainarivelo n’est pas allé par quatre chemins pour mettre à l’index une fois de plus le régime Hery Rajaonarimampianina. Le développement durable prôné n’est pas une référence ni même un modèle. «Manquant  d’objectivité, le gouvernement n’a aucune stratégie valable et navigue à l’aveugle», a souligné le président du parti MMM.

Face à la paupérisation, le régime n’a à proposer que «d’un programme tape à l’œil comme les travaux Himo pour amadouer les plus démunis et calmer les esprits frondeurs», a continué Hajo Andrianainarivelo. Aucune solution pérenne pour stopper l’inflation, augmenter le pouvoir d’achat et créer des emplois.

Le riz, l’aliment de base des Malgaches est maintenant devenu un produit de luxe. Les mesures prises se suivent et se ressemblent sans pour autant arriver à réguler la flambée des prix.  Cela rejoint les dires de Hajo A. sur le programme de ce gouvernement qui manque de perspectives claires.

Népotisme

Au bout du rouleau, la majorité des Malgaches sont maintenant en mode survie, mais le régime, de son côté, continue «de cultiver le népotisme» au détriment du développement, a martelé le président du MMM. Ce dernier a noté que la lutte contre la pauvreté repose sur la mise en place d’une politique et d’une stratégie de développement économique à la base. C’est la clé du développement durable faisant partie des 5 points primordiaux de son programme. C’est-à-dire la création d’emploi pour les jeunes accompagnée d’un renforcement des capacités. «Les jeunes sont le socle et le pilier d’un développement durable», a ajouté Hajo A.

L’élection n’est pas une fin en soi. Pour le MMM, l’élection n’est pas un but ultime. Il s’agit d’une étape cruciale à entreprendre pour le développement du pays, qui ne peut pas attendre. C’est pourquoi, selon le président du MMM, le programme du parti est déjà mis en œuvre auprès de chaque branche répartie dans toute l’île.

Nadia

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique