Flash
Préc Suiv

Elaboration du code électoral : mise en place d’un comité de vigilance

Elaboration du code électoral  : mise en place d’un comité de vigilance

Des partis politiques et des membres de la société civile se sont regroupés après la publication des recommandations sur l’élaboration de l’avant-projet de la loi électorale. Ils ont tenu une conférence de presse hier à Antaninarenina après avoir donné un ultimatum aux gouvernants.

Il faut savoir que ce regroupement revendique un droit de regard sur l’avant-projet de texte sur la loi électorale. Afin de veiller au suivi et à l’exécution de ses revendications, un comité de vigilance démocratique pour les élections (CVDE) a été mis en place. Dans un communiqué conjoint, les membres du comité ont fait savoir qu’ils veulent éviter que les propositions émises lors des différents cadres de concertation organisés par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) soient modifiées comme c’était le cas lors de l’élaboration du code de la communication.

 «Le premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana a annoncé que l’élaboration du texte a été achevé. Nous exigeons à ce que nous ayons un droit de regard avant que ce texte soit transmis au niveau du conseil de gouvernement. Parce que ce texte passera comme une lettre à la poste une fois arrivé au niveau des deux parlements», a expliqué Ihanta Randriamandranto, du Teza.

Le comité exige également à ce que ce texte soit mis à la disposition de la population qui est la seule détentrice du pouvoir démocratique. Dans sa déclaration à la presse, le comité a exigé le respect de la Constitution qui stipule le mandat de cinq ans du président de la République.

Il interpelle par la suite la communauté internationale à soutenir les efforts du peuple malgache dans l’instauration de la vraie démocratie au pays.

Nadia

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique