Flash
Préc Suiv

Taxi – CUA : la nouvelle association « VTM » désavoue le « Ftar »

Taxi – CUA : la nouvelle association « VTM » désavoue le « Ftar »

 C’est officiel. Le « Fikambanan’ny taxi eto Antananarivo renivohita » (Ftar) est divisée. Quelques anciens membres de cette association de taximen dans la capitale ont formé un nouveau groupement, « Vondron’ny taxi  matihanina »  qui adhère aux réformes sur le transport en commun véhiculées par la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA).

Ladite association regroupant actuellement près de 500 partisans vient de constituer ses membres de bureau et compte apporter un nouveau souffle dans ce secteur, en collaboration avec la municipalité. Ils ont tenu une conférence de presse hier à Andrefan’Ambohijanahary.

Parmi les récentes réformes figurent l’octroi de la gestion de « Contre-visite » à la société Omavet et le lanterne à publicité de Publimotion. Des nouvelles dispositions auxquelles le Ftar ne compte pas se plier, sous prétexte que tout cela ne  fait que détruire leur métier, à travers les différentes charges qui s’y rapportent.

Des suppositions qui ont été totalement dénigrées par le VTM qui, après plusieurs descentes sur  le terrain, a constaté de visu les avantages qu’ils peuvent en tirer. « Les soucis du Ftar sur le fait que l’intervention de l’Omavet pourrait être un moyen pour éliminer les taxis dans la capitale, ne sont que des idées reçues », a évoqué le président de cette nouvelle association de taximen, Jeannot Randrianaharisoa.

« L’objectif consiste à professionnaliser le secteur, en commençant par la distribution de carte professionnelle aux  membres pour lutter contre les taxi clandestins », a ajouté le secrétaire du VTM, Hery Razafindrakoto.

Fahranarison

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique