Flash
Préc Suiv

Tsimbazaza : l’insécurité au menu

Comme prévu, les députés ont lancé un appel de détresse en interpellant  plusieurs ministères en charge des forces de sécurité, hier à Tsimbazaza. Il s’agit notamment  du ministère de la Défense nationale, de la Sécurité publique et de la Justice et du Secrétariat d’Etat à la gendarmerie.

Lors d’une séance plénière, les élus ont ainsi exigé des responsables étatiques  plus d’efficacité dans la lutte contre l’insécurité aussi bien dans leur circonscription respective qu’à travers tout le pays. Un député a même ironisé sur le terme du premier ministre d’un «gouvernement de combat».

 «Je pense que c’est plutôt un gouvernement de pompier», a-t-il plaidé. Outre les abus, les excès de pouvoir ou encore les vindictes populaires, les députés ont aussi évoqué l’absence de confiance en la justice. Ils estiment en effet que ce dernier point pourrait être l’une des causes de cette insécurité grandissante.

Rakoto

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique