Flash
Préc Suiv

Réunion à Mahazoarivo : le gouvernement évite la presse !

Réunion à Mahazoarivo  : le gouvernement évite  la presse !

Comme il a été annoncé, le gouvernement et les représentants du corps diplomatique se sont rencontrés hier à Mahazoarivo pour évoquer la situation de l’épidémie de peste. La presse n’a pas été invitée.

Une rencontre cruciale mais sans la présence de la presse. La réunion s’est en effet déroulée à huis clos, loin des regards indiscrets alors que cette réunion a été annoncée en conseil de gouvernement. Erreur de communication où le régime évite-t-il la presse vu que l’épidémie de la peste donne du fil à retordre au pouvoir ?

Selon des informations fournies, des journalistes étaient venus sur place mais ils n’ont pas pu entrer au Palais de Mahazoarivo. Alors qu’il s’agit là d’une situation d’urgence et qu’il était temps pour le gouvernement de montrer qu’il prend à bras le corps les difficultés du quotidien de la population. Il s’agissait aussi d’une occasion de mettre fin à la cacophonie autour de cette épidémie.

En d’autres termes, le gouvernement rate de nouveau le coche pour se rattraper. En tout cas, le gouvernement estime que les gens des médias s’en tiennent toujours à leur communication «officielle». Rien de plus.

Culte du secret

A ce titre, l’Observatoire de la vie publique (Sefafi) a publié un communiqué, mardi dernier, notant que le pouvoir actuel est un adepte du culte du secret et de la loi du silence, notamment avec l’épidémie de la peste. Le Sefafi avait, sur ce point, remarqué que c’est par la rumeur et par les réseaux sociaux que les Tananariviens ont appris que la capitale est contaminée, bien avant que les autorités ne le confirment. C’est confirmé avec l’absence des journalistes à Mahazoarivo, hier.

Quoi qu’il en soit, à en croire la communication officielle, l’objectif de cette réunion se résume aux partages d’informations sur les faits saillants concernant l’épidémie de la peste qui sévit actuellement à Madagascar, sur les actions déjà entreprises par le Gouvernement ainsi que les besoins à court,  moyen et  long terme.

Rakoto

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique