Flash
Préc Suiv

Kendo : trois pratiquants élevés au grade de 2e dan

Bien qu’ils soient pleins d’humilité à propos de leur programme d’activité, les inconditionnels de Kendo et de Iaido ne cessent de gravir des échelons pour développer la discipline. Pour preuve, la Fédération malgache de Kendo et disciplines associéees (FMKDA) ont tenu un grand rassemblement incontournable depuis vendredi jusqu’à dimanche dernier dans la salle du petit palais à Mahamasina. Un rendez-vous organisé conjointement par la fédération, le comité régional de Kendo Réunion (CRK Réunion), le Kendo club Saint-Denis et Tana Kendo club. Cinq hauts gradés dans le domaine ont assuré le passage de grade de trois candidats qui ont été élevés au grade de 2e dan Kendo. Et ce, sous l’homologation de l’European kendo federation.

Le Kihon (mouvement de base), le Waza (technique) et le Nihon Kendo Kata (formes codifiées) ont été décortiqués de long en large par les cinq experts, notamment Patrick Vigneau (Club Lillois, France, 6e dan Kendo, 6e dan Iaido), François Lanoue (Kendo Club Saint-Denis, 5e dan Kendo, 1er dan Iaido), Michel Timmers (Kendo Club Saint-Denis, 5e dan Kendo), Fred Fontaine (Kendo Club du 14e Km 4e dan Kendo, 5e dan Iaido) et Michael Aubert (ASCAC section Kendo, 4e dan Kendo). Pour le stage d’Iaido, les formateurs ont procédé à la révision intégrale de l’école moderne Seitei iaido de la Zen Nippon Kendo Renmei (ZNKR iaido) et l’étude de trois katas de l’école ancienne Muso Shinden Ryu (MSR).

Rojo N.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique