Flash
Préc Suiv

Atsimo Andrefana : assainissement de la décharge de Tsongobory

L’ancien site de décharge de la ville de Toliara à Tsongobory n’existera plus grâce à l’action commune de l’ONG Welthungerhilfe (WHH) et de la Commune urbaine de Toliara qui y a déposé 20.000 tonnes de déchets durant une soixantaine d’années.

La réhabilitation de l’ancien site de décharge de Tsongory a démarré sur l’initiative de l’ONG allemande WHH, le 11 septembre dernier, pour offrir une nouvelle vie  à la population de chiffonniers l’occupant malgré les risques d’infection dus aux ordures.

Devenue un lieu d’habitation depuis une dizaine d’années, cette zone basse et inondable présente un réel danger pour la santé à cause de la pollution résultant de l’odeur dégagée par les déchets et les déjections humaines qui y sont entassés. Placée à proximité de la belle plage de «La batterie», la décharge de la ville de Toliara engendre des impacts négatifs sur le tourisme dans la zone.

Plus de 200 personnes issues des fokontany de Tsongobory et d’Anketraka vont travailler dans les prochaines semaines pour débarrasser une première partie des déchets, avant de laisser la place aux gros engins qui continueront les travaux. Le site de Tsongobory situé sur la RN9, à la sortie au nord de la ville de Toliara, a été délaissé depuis le mois de mars 2017 après la construction d’un nouveau Centre de stockage et de valorisation des déchets (CSVD) par l’ONG Welthungerhilfe (WHH)

Une grande première

C’est la première fois à Madagascar qu’un ancien site de décharge sera fermé selon les règles environnementales requises et rendu à ses ayants-droit, soit la population riveraine et la commune urbaine. Cette action de l’ONG WHH améliorera les conditions de santé et d’hygiène mais également le développement économique et touristique de la région. Il est actuellement interdit de jeter des ordures à Tsongobory sous peine de sanctions.

Manou

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique