Flash
Préc Suiv

Anguille sous la Constitution

Le spectre d’une République bis à l’image du Congo plane sur Madagascar, à quelques détails près. Le président Kabila semble avoir donné un exemple à l’Exécutif malgache. A la question : comment faire pour s’éterniser au pouvoir ? Etant privé d’un troisième mandat selon la Constitution, il a choisi de retarder l’échéance, en misant sur des artifices juridiques.

Et la décision a  été validée par la Cour constitutionnelle congolaise en assurant que Joseph Kabila puisse rester au pouvoir après décembre 2016, date officielle de la fin de son mandat. Jusqu’ici, il est encore le Président et la date de l’élection présidentielle reste en suspens.

A Madagascar, visiblement, l’Exécutif par le biais du Premier ministre, veut se lancer dans la modification de la Constitution, notamment l’article 46. Celui-ci dispose que le Chef de l’Etat doit démissionner soixante jours avant les élections. Une disposition que le régime voit d’un mauvais œil car cela enlève des prérogatives au président de la République, notamment durant la campagne présidentielle où l’usage des prérogatives publiques est légion. Malgré tout, retoucher la Constitution, à un an de la présidentielle, est quand  même intriguant.

Le Président avait du mal à se défaire du joug des députés lors de la nomination de son premier Chef de gouvernement. C’était aussi le cas lors des procédures de déchéance et  de mise en accusation. Cependant, il n’a pas cru bon de changer la Loi fondamentale à ce moment-là.

Pourquoi maintenant ? A en croire un proche du régime, un ancien cacique du MMM, c’est pour mettre en place une vraie stabilité. C’est insensé car ce régime avait cinq ans, à compter de la prise de fonction du Président de la République, pour instaurer un climat politique serein, mais il n’y est pas arrivé. Et, ce n’est pas en six mois qu’un miracle va se produire.

Rakoto

Une réponse à "Anguille sous la Constitution"

  1. njarasoa  12/09/2017 à 15:24

    depuis son investiture, Hery Rajaonarimapianina a violé la constitution, à présent il veut la modifier en sa faveur pour rester éternellement au pouvoir!!!ça suffit maintenant

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique