Flash
Préc Suiv

Attaque meurtrière à Mananjary : la bande à moitié décimée

Attaque meurtrière à  Mananjary  : la bande à moitié décimée

L’étau se resserre autour de la bande armée, auteur d’un braquage mortel dans la commune rurale de Marokarima, district de Mananjary, le 25 août dernier, grâce à la collaboration de la population. Quatre membres de la bande ont été abattus par les gendarmes, suite à une tentative de fuite après leur arrestation, et le reste est activement recherché.

La collaboration entre la gendarmerie et la population a porté ses fruits dans le district de Mananjary avec l’arrestation d’une partie de la bande qui a attaqué un épicier qu’ils ont abattu à coups d’arme à feu dans le fokontany de Tsaramiadana, commune rurale de Marokarima dans le district de Mananjary.

Informée à temps, la compagnie de la gendarmerie de Mananjary a alerté son homologue de Manakara de procéder à une opération de bouclage du secteur. Les maires du district ont aussi été ordonnés de déclencher le système d’alerte de leurs comités de vigilance respectifs, parallèlement aux opérations de ratissage menées par les forces de l’ordre pour intercepter les malfaiteurs.

Prise de responsabilité du fokonolona

La population a donc renseigné les gendarmes sur la présence de 7 individus suspects qui allaient traverser le fleuve Mananjary pour rejoindre le district d’Ifanadiana. 4 d’entre eux ont pu être appréhendés avec  2 fusils Kalachnikov, 11 cartouches,

1 sabre et une somme de 30.000 ariary dans leurs bagages. Les 4 suspects ont profité du passage dans la forêt de Lavaerika-Ambalavolo, dans le fokontany d’Ambatomalama, commune rurale d’Antaretra, lors de leur transfert vers la brigade de Vohilava  pour fausser compagnie et ont dû être abattus après leurs refus d’obtempérer aux sommations d’usage le 31 août dernier.

Ces bandits originaires de la commune d’Ambalakindresy, dans le district d’Ambohimahasoa, ont opéré à visage découvert lors de l’attaque meurtrière de Marokarima en se servant de 2 fusils Kalachnikov, un pistolet de fabrication artisanale, 1 sabre et 1 poignard. Ils ont emporté une certaine somme d’argent liquide, 20 grammes de poudre d’or et des bijoux, une dizaine de téléphones portables et de lecteurs dvd portables avec leurs accessoires respectifs.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.