Flash
Préc Suiv

Atsimo Atsinanana : la gendarmerie redore son blason

Atsimo Atsinanana : la gendarmerie redore son blason

La gendarmerie nationale se rattrape après les bavures successives ayant mis à nu la personnalité de certains de ses hommes. Une concertation a été organisée dans la région Atsimo Atsinanana pour restaurer la confiance entre ce corps d’élite et la population, en début de semaine.

L’assainissement procédé en son sein a été le cheval de bataille des hauts responsables de la gendarmerie nationale pour regagner la confiance de la population au cours d’une séance de concertation, avec les chefs coutumiers et les autorités locales, organisée à Vangaindrano.

Outre le rappel des dispositions consistant en la révocation de 22 gendarmes de leurs fonctions pour des fautes lourdes depuis le début de l’année, des contrôles inopinés ont été promis afin de convaincre l’assistance du bien-fondé de la nouvelle politique d’assainissement  adoptée. La population a aussi été appelée à fournir des renseignements sur les conduites des gendarmes de leur localité lors de cet échange, pour permettre l’application de la «Tolérance zéro».

Une approche difficile.

Le doute persiste pourtant au sein de la population qui subit fréquemment les exactions des forces de l’ordre, malgré cette ouverture, puisque les abus de pouvoir et certaines formes de corruption sont fortement ancrés dans la pratique des agents de cette institution pour disparaître de sitôt. Le Gal Nicolas Tsirivelo, directeur de cabinet du secrétariat d’Etat chargé de la gendarmerie nationale et le Gal Anthony Rakotoarison,  directeur de la sécurité et des renseignements dans ce département, ont fait le déplacement à Vangaindrano pour renforcer les responsables de la gendarmerie des régions Atsimo Atsinanana, Androy et Anôsy dans ce processus d’approche.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.