Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Électrification rurale : la COI finance neuf projets de production d’énergie

Électrification rurale  : la COI finance neuf projets de production d’énergie

La Commission de l’océan Indien(COI), à travers son programme «Energies» financé par l’Union européenne (UE), vient de subventionner neuf projets relatifs à la production d’énergie à partir des sources renouvelables. Le lancement et la présentation de ces projets ont été effectués, hier, à Antaninarenina.

«Le taux d’électrification à Madagascar dans le monde rural est encore assez faible. Il est actuellement de 6%. Ces neuf projets contribueront à atteindre les objectifs de la nouvelle politique énergétique et des Objectifs de développement durable (ODD), comme le fait d’avoir un taux d’électrification à 70% en 2030», a expliqué le directeur de l’énergie, Marc Rakotofiringa.

Les projets retenus ont un objectif commun qui est de «Permettre aux zones hors réseau d’accéder à l’électricité et ainsi de contribuer au développement économique et social des territoires».

Il faut savoir que ces neuf initiatives font partie des 17 projets mis en œuvre en Indianocéanie à travers ce programme COI-Energie. Les dix-sept projets sélectionnés sont issus de trois des pays bénéficiaires du programme, à savoir l’Union des Comores, Madagascar et Maurice. Ils seront cofinancés pour un engagement total de plus de 4,6 millions d’euros sur crédits du 10e Fonds européen de développement (Fed).

Amélioration des conditions de vie

«L’électrification rurale de Madagascar est, en effet, un objectif absolument prioritaire. Avec elle, c’est tout un écosystème qui en sort gagnant. De la population au premier chef mais également les services de base comme les écoles, les centres de santé, les mairies et naturellement, les agriculteurs et les entreprises. L’électricité est un outil indispensable sans lequel il est totalement illusoire de vouloir parler de développement», a déclaré le secrétaire général de la COI, Hamada Madi.

L’Union européenne, par le biais de son ambassadeur à Madagascar, Antonio Sanchez-Benedito, a salué l’engagement du gouvernement malgache. «Madagascar a compris les enjeux des changements climatiques et l’utilisation des énergies renouvelables», a –t-il affirmé.

Selon les explications, l’électrification des zones rurales de Madagascar est un objectif important, dans la mesure où elle améliore les conditions de vie des populations et permet le développement des infrastructures, tels que les établissements scolaires, les centres de santé. L’électrification rurale joue également un grand rôle en matière d’agriculture, notamment pour les entrepreneurs ruraux.

La mise en œuvre de ces neuf projets s’appuie sur les énergies renouvelables, comme les énergies solaire et hydraulique, la biomasse à travers l’utilisation d’une ressource locale comme le jatropha, ou encore le biogaz en alternative au bois.

Nadia

 

Les commentaires sont fermées.