Flash
Préc Suiv

Filière oignon : coup de pouce aux productrices de Miandrivazo

La filière oignon a été créée en 2010 dans la région Menabe. Les femmes productrices de ce bulbe comestible ont bénéficié de l’appui du projet AD2M pour la nouvelle campagne 2017.

La production d’oignons dans le district de Miandrivazo atteint les 600 tonnes chaque année. La filière est en pleine expansion dans la région, favorisée par des conditions climatiques propices, sans parler des caractéristiques du sol qui répondent parfaitement aux exigences de  la culture massive d’oignons.

Le Projet d’appui au développement du Melaky et du Menabe (AD2M), initiateur de l’introduction et de la vulgarisation de la filière oignon dans le district, depuis 2010, renforce son soutien auprès des femmes productrices. En effet, 22 femmes de la commune d’Andranomainty (district de Miandrivazo), issues du Champ école paysanne (CEP) du fokontany d’Ambatomena, ont bénéficié d’une formation et d’un renforcement de capacité grâce au projet AD2M. Par ailleurs, les productrices ont été dotées de matériels agricoles, de semences ainsi que d’intrants agricoles.

Une production de 20 tonnes prévue

En effet, le CEP d’Ambatomena commence cette année la culture de l’oignon sur une superficie de 1 hectare. Une production de 20 tonnes est prévue pour la campagne 2017, si le rendement moyen, dans la région Menabe, se situe entre 25 et 30 tonnes par ha, selon les estimations des techniciens d’appui.

Pour rappel, AD2M, un projet sous tutelle du ministère de l’Agriculture et financé par le Fonds international pour le développement agricole (Fida),  intervient dans cinq communes du district de Miandrivazo (Andranomainty, Anosimena, Bemahatazana, Ampanihy et Miandrivazo)  à travers la vulgarisation des techniques améliorées des filières riz, haricot, oignon, arachide et maïs. 50 CEP y ont été mis en place durant la campagne agricole 2017.

Riana R.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique