Flash
Préc Suiv

Boeny : les femmes adventistes en communion à Mahajanga

Boeny : les femmes adventistes en communion à Mahajanga

Clôture du congrès des femmes adventistes de l’océan Indien ce jour à Mahajanga. Plus de 8.000 membres y ont participé pour éprouver et raffermir leur foi. Diverses manifestations ont été organisées sur plusieurs sites de la ville durant cette rencontre internationale.

Les milliers de participantes au congrès quinquennal des femmes adventistes de l’océan Indien ont bénéficié de formations spécifiques durant les quatre journées de la Grande assemblée tenue dans la capitale du Boeny pour les fortifier dans tous les domaines de la vie, d’après les explications de la présidente de l’Union des femmes adventistes de l’océan Indien. Des activités sociales entrant dans le cadre des œuvres de bienfaisance de l’Union ont émaillé les journées du congrès ouvert officiellement au Complexe sportif d’Ampisikina.

Aides et dons

La population locale a bénéficié à cet effet des prestations des artistes évangéliques, lors des galas gratuits au Village touristique. Les congressistes ont procédé à des distributions de vêtements, de couvertures et de livres au cours de la manifestation. Des vivres, dont une grande partie a été attribuée par la Première dame qui s’y est fait représenter, ont été répartis aux familles nécessiteuses de quelques fokontany de Mahajanga. Les femmes adventistes ont pu ainsi dispatcher 10 tonnes de riz blanc, 1000 litres d’huile de table, 10 cartons de savons de ménage dans plusieurs foyers de la Cité des Fleurs, site de cette édition du congrès.

En plus d’une exposition sur la santé publique organisée au gymnase couvert de Mahajanga, les femmes adventistes de l’océan Indien ont donné des consultations généralistes gratuites durant leur séjour.

Le chef de région du Boeny, Saïd Ahamad Jaffar, satisfait des efforts fournis par les congressistes dans leur contribution au développement national, les a encouragées dans ce sens pour vivre réellement leur foi par des actions.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.