Flash
Préc Suiv

Conjoncture : le gouvernement privé de vacances ?

Les membres du gouvernement devraient s’affairer au boulot en cette saison des vacances. Pas de pause à l’horizon.

Même si le pays est en pleine période des vacances, aucune précision n’a été donnée à propos du temps de repos des membres du gouvernement. En tout cas, un conseil de  gouvernement s’ est tenu mardi dernier et selon les informations fournies, les ministres ont tous répondu présent sauf ceux qui sont actuellement en mission.

La rencontre hebdomadaire de l’Exécutif à Iavoloha hier n’a pas tranché sur ce point. «Le sujet a été juste effleuré. Si certains d’entre nous veulent se ressourcer, nous avons déjà un week-end pour cela, mais il n’y pas d’organisation concrète», note un membre du gouvernement, contacté hier dans la soirée.

Les dernières vacances accordées aux membres du gouvernement datent de décembre dernier avec comme condition de ne pas éteindre son portable. Les ministres ont disposé d’une dizaine de jours pour se ressourcer afin de partir du bon pied. Il semble que ce ne sera pas le cas cette saison même si certains hauts responsables ont déjà choisi de prendre la route vers l’Ouest et le Nord-Est. «Cela signifie que le gouvernement travaille, tout comme le Président de la République», a plaidé notre source hier.

Comparaison

En tout cas, dans certains pays, les vacances des hauts personnages de l’Etat sont suivies à la loupe pour éviter les collusions dans l’utilisation des biens publics à des fins personnelles. A titre d’illustration, les vacances du Président français Emmanuel Macron, prévu à partir d’aujourd’hui, fait actuellement  l’objet d’une grande investigation alors qu’il ne s’est pas encore déplacé. Ses ministres ont d’ailleurs obtenu une période de deux semaines de pause estivale. Tandis que les vacances de l’ancienne ministre des Affaires étrangères française Michèle Alliot-Marie, en 2011, en Tunisie au frais de l’ex-président Zine el Abidine Ben Ali, lui avait coûté sa place au sein du gouvernement.

Pour ce qui est des Chefs d’Etat africain, selon une investigation menée par une journaliste de la radio France internationale (RFI), Sabine Cessou, une grande partie d’entre eux préfèrent passer leurs vacances à l’étranger, notamment à Marbella (Espagne), Barcelone (Espagne), Mougins, Genève (Suisse) ou encore Paris (France).

«Les destinations favorites des chefs d’Etat francophones restent européennes, tandis qu’en Afrique anglophone, on s’envole plutôt vers Singapour ou le Mozambique, quand on ne reste pas tout simplement chez soi», note la journaliste. Pour ce qui est de Madagascar, dans la plupart des cas, aucune communication officielle par rapport aux vacances des membres de l’Exécutif. C’est à travers des «on-dit» que la population est au courant que tel ou tel ministre se trouve à Nosy Be, à Mahajanga ou dans d’autres localités pour passer ses vacances.

Rakoto

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique