Flash
Préc Suiv

Projet Casef : 2 800 certificats fonciers délivrés à Andriambilany

Lancé en septembre 2016, le projet Croissance agricole et sécurisation foncière (Casef) a permis la délivrance de 2 800 certificats fonciers dans la commune d’Andriambilany (région Vakinankaratra).

Passer de l’agriculture de subsistance à une agriculture de marché, c’est le principal objectif du projet Croissance agricole et de sécurisation foncière (Casef) à travers l’appui à la réforme foncière, l’accès aux marchés des ménages agricoles ciblés en milieu rural et l’opération cadastrale. Ce projet combine le développement de la chaîne de valeur, l’amélioration de la gestion des droits des terres, l’entretien des infrastructures ainsi que leur réhabilitation.

D’un financement de 53 millions de dollars à travers un prêt de la Banque mondiale, le Casef intervient déjà dans plusieurs régions depuis un an maintenant, à savoir les régions Atsinanana, Analanjirofo, Analamanga, Itasy, Vakinankaratra, Anosy et Androy. Dans la commune d’Andriambilany (région Vakinankaratra), la mise en œuvre de ce projet a permis la délivrance de 2 800 certificats fonciers durant le mois de mai et juin.

Sécurisation

On compte près de 17 000 parcelles de terrain dans cette commune. En effet, l’appui du Casef dans la commune d’Andriambilany s’est orienté vers la formation des agents du guichet unique foncier, la réalisation du Plan local d’occupation foncière depuis les images satellites et la photographie aérienne et l’appui financier pour la recherche des registres fonciers.

Lancé en septembre 2016, le projet Casef prévoit la fiabilisation de 46 000  titres fonciers  auprès de 12 circonscriptions foncières d’ici 2021 ainsi que l’identification, la sécurisation de 500 000 parcelles auprès de 180 communes et la réalisation de 10 accords fonciers avec le secteur privé. A cet effet, plus de 228 000 ménages agricoles ruraux seront les bénéficiaires directs  du projet.

Riana R.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique