Flash
Préc Suiv

Foot-Chan 2018 : les Barea en mauvaise posture

La route vers le championnat d’Afrique des nations des joueurs locaux (Chan) en 2018 se complique pour les Barea après leur match nul (2-2) d’hier au stade de Mahamasina face aux Mozambicains. La victoire est impérative en terre hostile.

Incapable d’arracher la victoire devant son public à Mahamasina devant les Mambas lors du match aller de la deuxième phase de qualification, un voyage périlleux attend l’équipe nationale malgache.

Les joueurs malgaches sont dans l’obligation de revoir leur ligne défensive afin d’éviter le même scénario qu’à Mahamasina où leurs adversaires ont trouvé le chemin de filet en premier. Ce qui les a obligés à courir derrière le score tout au long de la rencontre.

Condamnée à un succès en terre mozambicaine, la sélection nationale aura la lourde tâche d’empêcher son adversaire d’inscrire le moindre but avant de penser à marquer autant qu’elle veut.

Mais encore faut-il que Njiva arrive à tenir la dragée haute tout au long du match pour que le même déboire devant son public ne se répète plus où il a manqué l’immanquable, qui est synonyme de victoire lorsqu’il a manqué

à la 86e minute un penalty sifflé après une main mozambicaine dans la surface de réparation.

Quoi qu’il ait été néanmoins l’homme du match du côté des Malgaches en inscrivant les deux buts qui ont permis à Madagascar d’exister. Le premier, à la 45e minute, lorsque l’arbitre central siffla le premier penalty de la rencontre suite à une faute défensive sur Tantely dans la surface de vérité.

Au retour du vestiaire, il n’a fallu que 6 minutes de

jeu pour que Njiva inscrive le but de la «victoire» pour les Barea. Mais l’illusion n’a duré que 10 minutes pour le public venu soutenir l’équipe nationale.

Une attaque venue d’ailleurs a jeté le froid au stade de Mahamasina à la 57e minute lorsque le Mozambicain Manuel Fernandes ramène les deux équipes à égalité.

Des maladresses

Certes, les défenseurs ont failli sur les deux buts adverses, mais les attaquants ne sont pas également exempts de reproche. Leurs maladresses devant le but sont indignes de leur statut. L’entraîneur Raux Auguste est attendu au tournant sur la position qu’il va prendre sur la formation offensive à adopter au match retour.

Force est de constater que Njiva est trop esseulé au risque de se fatiguer trop tôt. Sans l’appui de ses partenaires en attaque, la victoire sera difficile à obtenir.

Naisa

Résultat

Madagascar-Mozambique :

2-2

5’: Salomao Mandlane

45’: Njiva (penalty)

51’: Njiva

57’: Manuel Fernandes

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique