Flash
Préc Suiv

Conflit Jirama : le ministre répond à l’intersyndical

Le programme reste inchangé. L’intersyndical de la Jirama tiendra comme prévu une journée de concertation samedi prochain à l’institution Sainte Famille Mahamasina. L’objectif est surtout de réunir tous les représentants des employés dans tout Madagascar dans le dessein de revendiquer leurs droits en ce qui concerne les postes à pourvoir au sein de la société. Le ministre de l’Eau, de l’énergie et des hydrocarbures (MEEH) Lanto Rasoloelison n’a pas tardé à apporter sa réponse en marge d’une conférence de presse, hier à Andrainarivo.

«La Jirama est une société de service public. Tous les citoyens malgaches ont le droit d’apporter leur aide. Les employés de la Jirama ont été souvent sollicités pour la gestion de cette société depuis, et on en est encore là. J’ai été parmi l’un des dirigeants de cette société. L’appel d’offres est ouvert à tous les citoyens qui ont la compétence de faire avancer les choses. Donnons la chance à ceux qui pourraient  apporter un regard nouveau, une nouvelle gestion sur cette société. On ne peut pas accepter qu’une minorité seulement bénéficie de la revendication. Cette décision ne pourrait être que bénéfique pour tout un chacun, notamment les employés», a-t-il déclaré.

Et profitant de cette rencontre, le ministre a officialisé la hausse du coût des factures de la Jirama qui débutera ce mois de juillet. «Le prix du kwh est de 1000 ariary alors que la société le vend à 400 ariary, soit un Gap de 600 ariary. La société doit par la suite procéder à une subvention de 420 milliards d’ariary pour compléter ce manque à gagner. Une subvention qui pourrait faire office d’investissement», a conclu Lanto Rasoloelison.

Nadia

 

Les commentaires sont fermées.